AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Danielito Arcangelo Vivaldi (en construction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danielito Vivaldi
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Danielito Arcangelo Vivaldi (en construction)   08.12.08 23:39

~# Votre présentation #~

# Prénom : David
# Expérience RP : 3-4 ans et des poussières galactiques…j’ai écumé les mers et les océans, je dirais 6-7 forums, que voulez-vous, on oublie vite après quelques mois de pause Razz
# Age : 16 ans
# Comment avez-vous connu le forum ? : Google est mon ami…sérieux ! Je l’invite au bistro tout les soirs après le lycée =D
# Quelle sera votre fréquence de connexion si vous êtes validé(e) ? : Assez régulière, étant un bon geek ^^
# Autre chose à dire ?
Bouga !


~# Présentation de votre personnage #~

# Nom : Vivaldi
# Prénom : Danielito Arcangelo
# Age : 17 ans

[color=blue]#[/color ]Description Physique :

Regarde mon avatar, tocard…

Plus sérieusement, Danielito n’as pas forcément le type italien, malgré ses noms et prénoms. Des cheveux bruns ondulés qu’il coiffe comme il veut (que voulez vous, c’est ça la classe), un visage fin et presque efféminé qui fait pensé à un serpent à la mine altière, une peau pâle, presque translucide, un nez fin un peu retroussé qui se marie bien avec le reste de son visage, une bouche fine et joliment dessinée, et des yeux verts, non pas de ce vert sombre et chaleureux qu’ont certaines personnes…non, un vert pâle et vitreux, un vert de mort. Il n'as jamais vraiment souffert de l'acné, sa peau étant normalement lisse et douce, mais sa barbe poussant très rapidement, il est obligé de se la raser tout les jours, sous peine de ressembler à Dr House. Il utilise non pas un rasoir éléctrique ou un de ces foutus gilettes "bons pour ces femmelettes de mafieux irlandais", mais un de ces vieux rasoirs à lame ultra-coupante. La raison étant qu'il déteste être désarmé, même lorsqu'il a le visage barbouillé de mousse.

Notre jeune mafieux possède un corps de gymnaste remarquablement souple, non pas qu’il excelle dans cette discipline qu’il juge hideuse (« Pff…des hommes qui s’habillent en collant pour faire des saltos, quelle, j’peux faire la même chose costard avec flingue à la main et clope au bec »), mais c’est pourtant un athlète accomplit dont le corps semble être réglé comme une horloge. En effet, il mange sainement des repas équilibrés...selon lui: Hamburger, Big Mac, Whoopers etc... En réalité, malgré cette alimentation plus que pourrie, ses besoins nutritionnels ne se limitent qu'à un menu de Fast Food pour tout repas. Et quand je dis tout repas...ça signifie bien entendu que ses trois repas journaliers sont soit un menu McDo ou Burger King soit un restaurant Italien ou un truc bien dégueulasse (j'y reviendrais plus tard).

Question vestimentaire, Danielito, malgré le fait qu’il soit à l’âge où on affectionne baggy, boucle d’oreilles et autres (je cite) ‘saloperies’ (fin de citation), est quelqu’un de très soigneux qui porte avec fierté le classique costard cravate dans le plus pur style ‘mafioso’…à ceci près que ses couleurs sont le rouge, le rouge bordeau, et le noir, pourquoi ? « Parce que le sang tâche moins sur le col d’une chemise rouge… ». Il porte la plupart du temps des complets vestons de marques coûtant la peau des fesses du Yéti, mais avec son boulot, il peut bien se le permettre (quoique malheureusement, on ne compte plus le nombre de costard qu'il a détruit lors d'un combat)

En plus de ça, il porte diverses marques de chaussures (ne variant pas trop ses autres vêtements, il faut bien que je précise), autant des mocassins de grandes marques que des converses tâchées d’un liquide…noir ayant des effluves bizarres. (Du sang, les amis, du sang ! O.O) Étrangement, seules ses converses sont sales...ses autres paires de chaussures sont toujours comme neuves, et gare à celui qui oserait marcher dessus ou les salir.

Par ailleurs, malgré une hygiène de vie presque parfaite, se lavant deux fois par jour, matin et soir (avec un flingue à portée de main), se brossant les dents après chaques repas, bouffant chewing-gum sur chewing-gum…Daniel’ a la fâcheuse habitude de fumer comme un pompier et de boire comme un trou…le pire étant que l’alcool ne semble pas avoir d’effet notable sur lui (« On est sensé être bourré ? Nan je veux dire…après une vingtaine de tequila et de cocktail, on est sensé être dans un coma éthylique, oui ou *bip* ? ») Aucun des toubibs qu'il as vu dans sa périlleuse vie n'as jamais réussi à découvrir le pourquoi de cette caractéristique déroutante.

Danielito possède une multitude de menues cicatrices (que voulez vous? la castagne laisse des marques autant mentales que physiques), et deux tatouages : un XIII dans un style Gothique sur le dos, vers l'omoplate gauche, et une rose rouge sombre à épines enroulée sur l’avant bras gauche. Dieu seul sait ce que peuvent signifier ces tatouages pour lui, mais il en est très fier. Parmis ses cicatrices, on peux compter une brûlure en forme de croix au dessus de son tatouage XIII, seul lui en connait l'origine douloureuse. Il a aussi une cicatrice de balle ayant traversée la paume droite, et qui a accentué le fait qu'il est gaucher. Pour la petite histoire, Danielito se targuait à une époque d'être Ambidextre, mais la blessure à la main droite lui fit perdre ses habitudes, et a fait qu'il sait manier toute les armes qu'il utilise avec une dextérité quasi-surhumaine avec la main gauche...sa main droite ne lui servant que pour certains mouvements comme ouvrir une porte ou prendre un verre, l'autre main restant libre au cas où.

Bref, après cette description, nous pouvons je crois passer à la description psychologique de ce psychopathe méthodique.

***


[color=blue]#
Description Mentale :

Pour commencer, monsignor Vivaldi est…un salaud. Attention, pas n’importe quel salaud : Le Salaud. Celui qui ne paye jamais l’addition, qui fait son job au poil de c…coyote près et qui insulte tout le monde…tout le temps. Bref un petit con vulgaire, sans-gêne et horripilant de par ses talents certains.

Capable (et prouvé scientifiquement) de déblatérer 50 insultes à la minute, sur un total de 10 minutes non-stop, après il doit changer de langue, notre piti tueur à gage maîtrise 6 langues : Français, Japonais, Italien, Hebreux, Anglais, Allemand… Enfin, quand je dit maîtrise…c’est un peu fort, hein…en réalité, il maitrise l’Italien, le Jap’ et l’Anglais à un niveau assez haut pour pouvoir converser une bonne petite journée avec un chef mafieux de ces trois pays sans trop être perdu. Les trois autres langues…bah c’est 80% des insultes, les autre pourcentages se partageant entre Salutation, formules de politesses, vocabulaire varié etc…

Pour revenir à sa description mentale (vu qu’on est là pour ça, non ?) Danielito est (un peu) timbré, mégalomane, radin et a des idées sur tout et n’importe quoi, comme la mort, la vie après la mort, l’utilisation de certaines armes, la guerre au moyen-orient, la Shoah (étant un demi-juif, faut bien…) et une centaine d’autres thèmes tous plus inutiles, chiant ou porteurs de débats cinglants. En bref, Daniel est une vraie pipelette capable de disserter sur le Fascisme en pleine fusillade, alors que les pruneaux volent et les grenades sifflent (ou l’inverse). Méglomane (comme je l'ai déjà dis...mais j'aime bien me répéter) Danielito adore se faire une petite pube perso en lançant des cartes de visites à tout va lorsqu'il est chez des clients. Dieu seul sait d'où il sort ces petits rectangles de carton, toujours est-il qu'il en a toujours une cinquantaine sur lui.

Il est capable de gruger, ou de menacer de mort, pour avoir n'importe quoi...que ce soit les WC les plus propres, un hamburger gratuit, une place de parking...il est en quelque sorte une encyclopédie vivante de la gruge/menace.

Méthodique, pragmatique, calculateur...tant d'adjectifs pour définir un être comme Danielito chez qui tout est réfléchi pour lui donner un avantage lors d'un combat, ses costumes peu voyants (bah moins voyants en tout cas qu'un truc de punk, ou un muche de Goth) qui lui donnent l'air d'un Bussinessman (ce qu'il est, il dirige l'entreprise Erased Ltd., nombre d'employés: 1), des chaussures solides et pratiques (Mocassins s'enlevant rapidement au besoin, et converses...bah c'est des converses quoi), ou l'emplacement des armes qu'il utilise...même les armes qu'il utilise sont choisies par rapport à des critères précis de poids, de calibre si c'est une arme à feu, de longueur si c'est une arme blanche, mais toujours dans le seul but d'être d'être discret et en même temps avoir une puissance de feu conséquente. Mais toutes ces précautions ne sont-elles pas de mise lorsque l'ont a un métier aussi dangereux et virtuose que celui de Monsignor Vivaldi.

Il est aussi un poète et un musicien à ses heures perdues (un batteur et un violoniste émérite, et possède de bonnes bases en piano)…surtout quand il s’agit de rédiger un motet pour la mort d’un type qu’il vient de ‘flinguouiller’ sympathiquement. Ses talents de musicien lui servent aussi dans son métier, ses oreilles étant entrainée pour Ecouter, tout comme ses talents de poète: Qui mieux qu'un poète comprenant l'âme humaine peut insuffler la peur dans le cœur d'une proie? Et puis, avouez-le...c'est la grande classe!

Danielito est aussi un fan des phrases ‘styles’ ou ‘toutes faites’ comme : « Ca n’as rien de personnel » ou « Asta la vista, bambino », mais après tout que serait un tueur à gage sans ses "phrases d'exécution"? Il cite parfois des auteurs célèbres tel Lovecraft ou Shakespeare...pour "le délire" comme il le dit si bien.

Question nourriture, il aime tout ce qui est Italien et Fast-Foodien, et raffole aussi de…haggis (pouah) ou de gigot à la menthe (eeerk).

--

Nous entrons maintenant dans l'âme de notre tueur...âmes sensibles s'abstenir.

Danielito est, à l'intérieur de cette façade sur-professionnelle et vulgaire, un pré-adulte comme les autres, avec ses aspirations à faire de grande choses, à vouloir aimer quelqu'un...et oui, Vivaldi est un Romantique, mais un romantique blasé, cynique et qui a peur de s'engager dans une amitié ou une relation quelconque avec un autre être humain car il a peur de l'effet que ça lui procurerait de s'ouvrir à quelqu'un...se dévoiler à quelqu'un, c'est aussi ressortir ou découvrir des parties de soi-même qu'on aimerais parfois ignorer.

Par ailleurs, si jamais quelqu'un arrivais à percer la muraille que s'est construite Danielito, il découvrirais sans doute un être sensible, au sourire facile, au regard sur le monde pourtant peu rancunier, même si ce monde a fait de lui ce qu'il est devenu, et surtout un jeune homme charmant et pas particulièrement vulgaire ou vexant contrairement à ce qu'il fait croire.

Je pense en avoir assez dis (ou même un peu trop si vous voulez mon avis) donc ici s'achève la description mentale de notre jeune mafiosi. (-o? J'ai un trou concernant la conjugaison de ce mot XD)

# Grade et Famille choisies : Tueur à gages indépendant très utilisé par diverses familles…il aimerais pourtant se posé et soit fonder une famille soit rentrer dans l’une d’elles.

# Description de ou des Armes utilisées : ( Minimum 8 Lignes, Maximum 2 types d'armes pour les personnages inventés )

Danielito utilise........50 bazooka de la mort-qui-tue-la-vie, qui tirent des bombe atomiques et qui invoquent Dracaufeu et Chuck Norris!

Plus sérieusement, notre mafieux utilise deux sorte d'arme: des armes blanches et...des armes de poings. Pas trop déjanté jusque là, n'est-ce pas.

Et ce ne sont pas non plus des grosses Zweihander ou des fusils à pompe, non...voiçi donc un petit détaillé de l'Arsenal de Danielito, du plus effrayant au plus bidon:

Armes Blanches:

-Un katana (ça n'étonne personne). Mais pas un de ces katana ostentatoires aux motifs rouges, noirs etc...non. Un katana au design relativement simple (¤click here¤) mais qui a une particularité intéréssante et qui va bien avec le style de combat de Daniel dont je parlerais plus tard: C'est un katana à une main, possédant un manche plus court et une lame plus longue, forgé sur les indications de Danielito de façon à ce que son équilibrage lui permette de manier cette épée tranchante comme un rasoir avec une dextérité étonnante. Mais il ne l'utilise que très rarement, et seulement pour une cible qui en vaux la peine...elle prend donc la poussière dans un placard et ne sera utilisée qu'en dernier recours (et oui, c'était juste pour montrer à quel point Danielito est classe et s'y connait en arme!)

La plupart du temps, Danielito n'utilise que des couteaux, divers et variés tel que:

- Balisong, ou couteau papillon. C'est ce genre de couteau au manche "coupé" en deux que des timbrés s'amusent à faire tournoyer... vi vi, c'est de ça->¤click here¤ dont je parle... Bah comme vous l'imaginez, Daniel pousse la folie assez loin pour en utiliser un à double tranchant (ou comment se taillader les veines avec classe). Une arme assez banale mais qui peut faire pas mal de dégâts dans les mains d'un fou.

- Couteaux rétractables à ouverture automatique. C'est sans doutes celles qu'il utilise le plus, car elles sont discrètes équilibrés, solide et surtout peu chères. Ce sont avec le balisong ses armes de corps à corps.

- Rasoirs ou cutter, deux lames extrêmement coupantes, simples et faciles à remplacer s'ils se cassent, à cacher et à utiliser. Il les utilises principalement pour des assassinat rapides ou pour faire croire à un suicide.

- Et bien entendu: Les couteaux de jet. De petits couteaux équilibrés qu'il cache par dizaines sur lui. Ils ne servent principalement qu'au lancer, très rarement au corps à corps vu le déséquilibre entre le centre, la lame et le manche.

Armes à feu:

- Desert Eagle: C'est un peu comme son joujou, son némésis, certes peu discret (comme le katana) mais tellement jouissif à utiliser. Contrairement au katana, il adore l'utiliser pour tout et n'importe quoi, tant qu'il ne s'agit pas d'un boulot de précision (ne me dites pas qu'un Desert Eagle est fait pour un travail de précision :p) Il utilise la plupart du temps des balles DumDum adaptées au calibre de l'arme. (¤Click Here¤)

-Colt 1873 Peacemaker à barillet modifié. Old School et Western, mais 7 balles (le barillet étant modifié pour en tirer 7) pour lui, c'est 7 morts en puissance. (¤click here¤)

Il lui arrive aussi d'utiliser des armes trouvées sur les lieux du combat.


Dernière édition par Danielito Vivaldi le 14.12.08 18:16, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danielito Vivaldi
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: Danielito Arcangelo Vivaldi (en construction)   08.12.08 23:44

Style de Combat:

Corps à Corps:

Danielito a un style de combat bien à lui, inspiré de divers arts martiaux et styles de combat, basé sur des coups de coude, de genou, des manchettes et diverse prises de catch ou de judo. Rapide, net et précis, il n'est pas véritablement basé sur la force mais plutôt sur le fait de désarmer et de casser ou déboiter le plus d'os possible à l'adversaire le plus rapidement possible: bref le mettre hors d'état de nuire sans nécessairement le tuer.

La caractéristique principale de ce style de combat est qu'il délaisse totalement les mains pas de coup de poings), sans doute dans l'optique de les protéger de la casse.

La deuxième facette de son style de combat au corps à corps est son magnifique panel de "kick" tous plus violents les uns que les autres. Ses longues jambes et sa souplesse lui permettant une allonge remarquable, il ne se prive pas pour distribuer les coups de pieds comme d'autres distribuent les pains...(elle était facile)

Avec armes:

Avec les armes, c'est différent. A une arme, il n'utilise que la main gauche, l'autre main dans sa poche, quitte à jongler avec ses différentes armes. Il n'utilise le bras droit que pour se protéger ou pour donner un violent coup de coude. Ca peut paraître futile au premier abord...mais quand vous savez que la main gauche tiens en fait une autre arme prête à vous prendre par surprise si vous êtes un "moucheron trop embêtant", vous trouvez ça soudainement moins futile.

A deux mains, c'est autre chose: on découvre un Danielito totalement ambidextre, qui jongle avec ses armes comme un clown avec ses balles.

# Histoire de votre Personnage :

Danielito Arcangelo Cohen-Vivaldi, né le 7 Aout 19** à Jérusalem en Israël, vers 17h, alors qu'une bombe explosait quelques part dans la capitale. Le petit bébé potelé et chauve regardait ses parents avec un air inquiet, hurlant son premier cri à la face du monde...et deux minutes plus tard, il pionçait dans les bras de sa mère, Félicia Maria Vivaldi, fille d'un armurier "honnête" de Florence, Italie, fière d'avoir un bébé si beau ayant de si beaux yeux verts, tandis que le père, David Eli Cohen, soldat israélien, regardait son fils silencieusement, un sourire content au lèvre, et des larmes coulant de ses yeux...c'était son fils...


# Post Rp : ( Ici, vous devrez faire vos preuves avec votre personnage, qu'il soit inventé ou pas. Pas de lignes minimum, chacun fait cet échantillon au maximum du maximum de ses capacités ! Et naturellement, pas question de plagiat.. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Yamamoto
Gardien de la Pluie
Gardien de la Pluie
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 23/07/2008
Age : 25
Localisation : Dans le lit, la flemme d'aller en Cours...

MessageSujet: Re: Danielito Arcangelo Vivaldi (en construction)   04.01.09 20:52

Bienvenue, Bienvenue !!

Nous sommes un peu en retard, là. =/
Es-tu toujours-là, et ta présentation est-elle toujours d'actualité ?
Pardon pour le retard, en espérant que tu sois encore là.

Cordialement, Takeshi.

_________________
#°+*¤ Shigure Souen Style. ¤*+°#

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reborn-rpg.forumactif.org
Gokudera Hayato
Gardien des Tempêtes
Gardien des Tempêtes
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Danielito Arcangelo Vivaldi (en construction)   12.01.09 22:33

Présentation lockée et archivée.

_________________
#°+*¤ Smokin' Bomb Forever. ¤*+°#
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Danielito Arcangelo Vivaldi (en construction)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Danielito Arcangelo Vivaldi (en construction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Le droit de construction et de réparation interdit !
» Petition pour la construction de minas tirith
» Construction du Parc Quisqueya, version caribéenne de World Disney en Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn RPG :: Parvis des Nouveaux Arrivants :: Présentations :: Présentations Mafieux :: Archives-
Sauter vers: