AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche de quoi?! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Fellini
Pennarello Famiglia
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 25

MessageSujet: A la recherche de quoi?! [Libre]   18.11.08 0:53

Arrivée au Japon depuis déjà plusieurs heures, Alice n'avait pas tôt fait de s'ennuyer. Elle avait beau avoir commencé à préparer sa mission, elle n'avait pas vraiment envie de continuer. Bref, elle avait la flemme. Eh oui! Même une mafieuse de haut rang pouvait être un jour frappée par la maladie du poil dans la main! Une terrible maladie que même Shamal ne pouvait soigner... Ou s'il le pouvait, il gardait bien au fond de lui son secret. En tout cas, Alice n'avait vraiment pas la volonté de se rendre dans son futur collège : Nanimori Middle. Le boss l'avait prévenu : apparemment, il s'agissait de l'école de sa cible. Elle se devait donc de remplir les paperasses pour intriguer l'institut. Quel ennui! Elle préférait de loin consacrer son temps à la recherche d'un Warashi Zashiki, ou du moins quelque chose du genre. Au fond d'elle même, elle était persuadée que l'Enfant du Bonheur lui apporterait suffisament de chance pour réussir sa mission afin qu'elle puisse rentrer rapidement en Italie. Et si ça ne marchait pas, elle n'aurait qu'à l'offrir à l'héritier des Vongolas. Comment ça le trafic de créature est interdit? Le boss lui avait dit que tous les moyens étaient bon tant que le dixième formait des liens avec sa famille. Théoriquement, elle avait donc le droit de kidnapper les créatures magiques si elle le désirait! Néanmois, Alice se sentait un peu mal à l'aise à cette idée. Si elle volait le Warashi Zashiki, qui allait apporter le bonheur au Japon?! A cause d'elle, tout le Japon risquait d'être malheureux... Et ça serait... comme l'Apocalypse!!!
Comme vous l'aurez sans doute remarqué, la demoiselle ne douta pas une seule seconde de l'existance de la fameuse créature. Elle n'arrivait pourtant pas à définir son plan d'action. Allait-elle le capturer? Allait-elle le séquestrer? Alice n'avait pas vraiment envie d'arriver à de telles extrémités, mais plus vite elle s'y mettait, plus vite la mission serait terminée : elle entreprit donc de chercher l'être imaginaire. Elle aviserait après!
Malheureusement, la jeune fille ne savait pas où elle pouvait dénicher sa proie. Ce n'était pas comme s'il existait des boutiques qui proposaient ce genres d'articles. Elle avait bien failli se faire avoir, mais son esprit remarquable l'avait empêcher d'acheter ces poupées dans les boutiques de touristes. Elle avait retenu la leçon! La dernière fois, elle avait acheté un Père Noël en plastique et avait attendu toute la nuit du Réveillon qu'il bouge, mais rien, nada! Minuit passé et la figurine ne s'était pas animée et n'avait pas apporté de cadeaux. Dans toute sa logique, elle en avait déduit que ce n'était qu'une réplique.
N'empêche, cela n'arrangeait pas son histoire. Aussi, pour avancer plus vite, Alice commença à soulever tous les couvercles de poubelles. Sait-on jamais, peut-être aurait-elle de la chance!
Malheureusement, comme toute personne sensée pouvait s'y attendre, l'italienne ne trouva rien mis à part le lot d'ordures habituel. Elle soupira et commença à s'éloigner des détritus. Apparemment, les fées ne vivaient pas dans les poubelles. Un peu découragée, elle murmura pour s'encourager :


« Au moins, ça fait un lieu de moins à chercher! »


Elle ne prêtait guère attention aux piétons qui la regardaient étrangement. Ou plutot, lorsqu'elle les voyait, elle leur adressa un superbe sourire qui les faisait soit partir plus vite, soit la prendre en pitié. En pitié de quoi? Elle n'en avait strictement aucune idée!
Finalement, la jeune mafieuse s'adossa à un mur, les yeux légèrements dans le vague en cherche d'idées quand soudain, un doute la frappa. C'était une véritable révélation. Comment avait-elle pu passer à coté d'un détail pareil?! Si son tuteur avait appris sa bévue, tout son entrainement aurait-été à refaire. Bref, l'erreur était telle que la miss ne put s'empêcher de se frapper le front avec sa seule main libre : sa main gauche. Prête à réparer son énormité, elle laissa son regard vagabonder dans la foule, cherchant une âme généreuse qui pourrait l'aider. C'était vraiment difficile. Déjà un, maintenant qu'elle avait arrêté de fouiller les poubelles, les gens ne la regardaient plus, vaquant à leurs propres occupations. Comment allait-elle trouver son chevalier servant? Celui, qui d'un seul mot pourrait enfin la sauver. Où était celui qui pourrait lui dire à quoi ressemblait exactement une fée du bonheur? Parce que, pour ce qu'elle en savait, elle aurait très bien pu être ce très gros chat qui volait sans vergogne un pauvre poissonnier.
Comment-ça elle n'avait pas le sens des priorités? Cette fée était un atout majeur dans sa mission, l'auriez vous oublié? Peut-être pourrait-elle au moins lui livrer des conseils... Sinon... Bah elle verrait!
Soudain, elle repéra dans la foule son prétendu sauveur : elle l'aurait repérer entre mille! Comment? Intuition féminine! Peut-être était-ce autre chose, mais tout ça pour dire qu'elle était persuadée d'avoir tiré le gros lot. Elle s'approcha de cette personne et demanda, un sourire ingénu collé aux lèvres :


« Excusez moi? Ce serait pour un renseignement »

Il ne fallait pas croire, sous ses airs étranges, la demoiselle avait reçue une éducation, une vraie!! Après c'est sûr que toutes les filles de bonnes familles ne fouillent pas les poubelles à la recherche du bonheur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Sasagawa
Civile
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: A la recherche de quoi?! [Libre]   17.12.08 19:30

[ Khukhu me voici pour te sauver Alice *O* =P Petit post pour commencer gomen j'me rattraperais =) ]

Un bon jour pour la jeune fille. C'était ce que l'horoscope lui prédisait. Enfin il ne fallait pas trop y croire, pour elle c'était pratiquement toujours une merveilleuse journée. Qu'allait-il se passer aujourd'hui? Ha tel était la question. Chaque jour il y avait un mini évènement. Son frère allait-il débarquer dans la classe sans prévenir tout le monde, instant sur le fait que Tsuna-kun devait faire parti de son club. Rien que d'y repenser Kyoko riait doucement, seule au milieu de la rue. Elle, non, on ne la regardait bizarrement, ce qui n'est pas le cas de tout le monde malheureusement. Et oui elle avait de la chance cette rouquine. Il faut l'avouer, c'est une chanceuse de naissance, enfin en apparence. Enfin on le sait déjà ça =). Ainsi calmement reprenant son habituel sourire, elle marcha tranquillement, sac en main, en direction du collège de Nanimori. Étonnamment on aurait largement pu penser que Hana allait venir retrouver Kyoko-chan en chemin. Mais non, aujourd'hui la collégienne était malheureusement malade et avait du rester chez elle. Et non contrairement à ce que l'on pouvait en déduire, la jeune fille n'allait pas se sentir seule pour autant. C'est vrai à présent elle avait d'autres amis. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle allait oublié sa meilleure amie, enfin on peux lui donner ce rang.

Et oui, à la fin des cours, Kyoko avait prévu de sortir acheter des chocolats ou autres pâtisserie et d'aller rendre visite à Hana avec ce qu'elle aura acheter. Finalement, la rouquine avait du annulé sa petite sortie de prévu avec Haru'. Ceci l'embêtait un peu d'annuler une telle sortie ... Soudainement, elle s'arrête au milieu du chemin, sans prévenir personne. Si quelqu'un avait été derrière elle, ils se seraient heurtés, sans aucun échappatoire possible X_x. Et là ça aurait était le drame! Enfin non pas vraiment mais bon revenons en à la cause de ce stop. Que s'était-il passé dans sa petite tête? Pourquoi un arrêt si soudain? Une idée avait fait tilt. Kyoko pris alors un air sérieux, fixant le sol comme si elle voulait dénicher un objet par la pensé. Et si elle invitait aussi Haru-chan à venir avec elle rendre visite à la pauvre Hana' ? Et oui, elle n'était pas bête! Mais comment mettre au courant son amie? Haha tel était la difficulté! Enfin, en y réfléchissant où pourrait bien aller Haru' après les cours? Dans un pâtisserie, chez Tsuna-kun? Ha peut-être bien. Enfin la jeune fille verrait bien au moment présent.

La collégienne se remit alors en marche toujours en train de se poser la question. Question sort de ce corps! Ce n'est pas bien d'embêter les gens. En plus tu vas mettre Kyoko-chan en retard! Bon go go go maintenant Kyoko, c'est pas le jour où il faut être en retard hein! Ainsi elle accéléra le pas. Et oui avec le professeur qu'elle avait en première il valait mieux éviter les retards, ceci était largement préférable. Et là sa popularité ne l'aiderait absolument pas dans ce cas là. Ainsi son pas lent, tranquille, disparut laissant place à quelque chose de rapide, vif à la limite de la course ... une marche rapide serait le plus approprié. Cependant elle fut stoppée dans son élan quelques minutes plus tard. Une jeune fille l'avait interceptée. L'école lui sortit alors de la tête, prête à aider le personne. Un renseignement? Parfait, si elle voulait une chocolaterie ou autre la meilleure du coin, l'inconnue s'était adressée à la bonne personne! Elle répliqua alors sympathiquement avec le sourire.


« Hu ? Oui. C'est pour quoi =D ? »

La réponse n'allait pas tarder. Kyoko mourrait d'envie de l'aider. Aider son prochain était un peu se qu'elle aimait faire. Espérons alors que se soit quelque chose qu'elle connaît au moins =3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Fellini
Pennarello Famiglia
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: A la recherche de quoi?! [Libre]   18.12.08 21:36

[HJ : Je suis pas vraiment satisfaite, mais bon. Désolée pour ce poste tordu et pas très long xD. Ne me tue pas!!! xD]

Un héros? Oui c'était bien ce qu'elle avait dit, mais que voulez vous! Il est révolu le temps des chevaliers! Un peu de modernisme voyons, maintenant c'était le féminisme qui était à la mode. Et franchement, il n'y avait pas grand monde qui pouvait incarner plus cette valeur que son sauveteur. Assez petite, Alice se sentait dailleurs quelque part rassurée de ne pas se retrouver devant un géant, et aborant une chevelure d'un roux très prononcé, la jeune fille souriait avec bonté et bienveillance. Alice savait donc qu'elle avait bien choisi son guide. Enchantée que sa requête soit aussi bien reçue, elle répondit par un grand sourire quelque peu mystérieux. Pourtant, l'italienne n'essayait pas vraiment de rendre cet effet, mais quand on avait une tête comme la sienne, chaque mimique qu'elle avait se transformait.
D'ailleurs, si elle se souvenait bien, pas plus tard que quelques heures plus tôt, elle avait voulu prendre un air faussement vexé dans une discussion. Sans qu'elle ne comprenne pourquoi, le pauvre gamin s'était mis à courir comme un dératé, hurlant de peur. Y avait-il eu un monstre derrière elle?
Elle avait ensuite demandé s'il s'agissait de Namahage, mais les gens l'avaient regardé bizarrement avant d'éclater de rire. Elle avait donc décrété qu'ils étaient bien étranges et avait quitté l'aéroport sans trop se poser de question. Ah... Son esprit s'était encore évadé... Son héros devait bien attendre et elle que faisait-elle? Elle réfléchissait! Non pas que ce soit mal, mais quand même, elle pouvait bien accorder son attention quand elle appelait quelqu'un! Non? Secouant légèrement ses boucles bleues, elle releva la tête et de son ton le plus doux et le plus sérieux demanda :


« Je cherche l'enfant du bonheur.. Mais... honnêtement, je ne sais pas à quoi il peut ressembler. Pourriez vous... euh.. m'en faire la description. Au fait, je m'appelle Alice. Enchantée »
A peine embarrassée par sa bêtise, elle rit doucement. Elle avait vraiment l'impression d'être une touriste plutot qu'une mafieuse en mission. Mais bon, il faut bien passer par quelque part! Se balançant d'un pied sur l'autre, elle méditait en attendant l'information qui lui sauverait la vie. Il ne lui avait pas fallu deux minutes pour repartir dans les vapes.

Soudain lui vint à l'esprit une terrible constatation. Pire encore! Pire que le glas qui sonne la mort, Alice se rendait compte de son erreur, de son atrocité! Elle n'avait aucune excuse. Rien ne pouvait justifier le fait qu'elle venait d'impliquer une malheureuse fille dans cette course au bonheur. Mine de rien, cette affaire relevait de la mafia. On ne plaisantait pas avec ces choses là! Sous le choc de sa découverte, la respiration de la demoiselle s'accélèra légèrement, ses yeux s'agrandirent et ses mains tremblèrent légèrement. Elle se reprit toutefois, ou du moins tenta. D'une voix à peine tremblante, elle repassa rapidement à sa langue d'origine, l'italien.

« Scusami. Je ne sais pas si... »
Elle s'interrompit et soupira. Elle avait légèrement l'impression de mettre les pieds dans le plat. Non pas que ce soit la première fois que ça lui arrivait, mais d'habitude, elle ne se s'en rendait pas vraiment compte. Là... Par contre... Elle avait vraiment ce sentiment de patauger dans la mélasse et elle parlait avec expérience! C'était une philosophe des lumières la petite! Quand elle employait une expression, elle l'utilisait avec connaissance de cause. Aussi, la petite miss essaya de se reprendre :

« Enfin, si vous ne voyez pas.... »
Bourbier à 13h, bourbier en approche. Ca ne lui ressemblait pas de perdre ses mots. Elle attendit donc quelques minutes avant de recommencer. Elle n'allait pas passer cette info! Si ça se trouvait, elle était la seule à chercher l'enfant et elle se cassait la tête vraiment pour rien
[Je crois que c'est plutot ça xD]. Elle tenta donc d'abborder le problème sous un autre tournant et prit son courage à deux main :
« Vous comprenez, cette entrevue ne doit pas filtrer, cette histoire concerne des personnes assez importantes. »

Elle s'apprêtait à lui proposer de s'arrêter dans ce merveilleux salon de thé qu'elle avait croisé en arrivant, mais elle se rendit compte que son interlocutrice ne lui avait pas encore répondu. xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Sasagawa
Civile
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: A la recherche de quoi?! [Libre]   27.12.08 16:22

Kawai! C'était le premier mot qui venait dans l'esprit de Kyoko. Elle l'a trouvait jolie avec ses cheveux bleus bouclées. mais pas que jolie, mais aussi marrante. Oui elle aimait cette coupe amusante. Son visage aussi lui inspirait une grande gentillesse. En résumé en fait, la rouquine adorait déjà l'inconnue. Aller savoir pourquoi, la gentillesse innée de la jeune fille qui ressort sûrement. Elle ne se doutait à aucun moment qu'elle pourrait très bien être une mafieuse, qu'une tueuse réputée ou autre métiers dont elle ne penserait jamais à part en jeu. Pour le moment la collégienne voulait juste aider cette pauvre personne égarée. Enfin, égarée peut-être pas, peut-être savait-elle où elle était mais qu'elle avait besoin d'un renseignement tout autre. Oui c'était fort possible. Ainsi, Kyoko-chan était déterminée et concentrée à aider la jeune fille. Et puis peut-être que même si elle ne pouvait pas la renseigner, deviendraient-elles amies qui sait. Mais une question curieuse persistait dans la tête de la rouquine. Pourquoi l'inconnue aux cheveux bleus portait-elle un parapluie? Il ne pleuvait pas, et à la météo, un beau ciel dégagé était prévu. Était-ce un objet cher pour elle? Ou bien une comédienne ou alors ce n'était peut-être pas un simple parapluie tout bonnement.

Kyoko fut tout aussi intriguée par le secouement de tête de son interlocutrice. A quoi pensait-elle? Bonne question. Par la suite, elle découvrit alors ce que recherche la jeune fille. L'enfant du bonheur? Hoo un enfant qui porte bonheur? Elle n'en avait pas entendu parler... Enfin peut-être si dans une discutions avec son père et sa mère, peut-être. La rouquine chercha dans sa tête, levant instinctivement les yeux au ciel. Au bout de quelques secondes, quelque chose lui vint à l'esprit. Enfin ça n'avait peut-être aucun rapport qui sait. Ce à quoi elle pensait était une poupée qui avait été mise en vente il y a longtemps, enfin que sa mère avait l'âge de la collégienne. Kyoko avait trouvé une poupée comme ceci dans un vieux tiroir et sa mère lui avait dire que c'était une poupée qui s'appelait " L'enfant du bonheur ". Mais Est-ce de ceci que recherchait l'inconnue? Est-elle une collectionneuse de vieilles poupées? Oh ça devenait de plus en plus amusant pour Kyoko. tentant le tout pour le tout, elle répondit ...


« Enchanté aussi Alice , je suis Kyoko Sasagawa. L'enfant du bonheur? ... Hum tout ce que je sais sur l'enfant du bonheur c'est que c'est une vieille poupée du temps ou ma mère était jeune. Elle est petite comme ça, et de beaux cheveux dorés et bouclés. Elle porte aussi une robe rose kawaii ! »

Tout en parlant elle fit des gestes de la main pour montrer la taille, la forme de la jupe, l'ondulation des cheveux. Enfin des gestes simples et compréhensifs par tout le monde. Cependant à la fin de la description, elle se dit qu'après tout ce n'était pas vraiment ce qu'elle pourrait rechercher comme enfant du bonheur. Si ce n'était pas ça, il fallait qu'elle trouve quelqu'un serait peut-être au courant. Non la rouquine ne voulait pas être totalement inutile. Elle devait aider Alice avec tout ce qu'elle savait et pouvait. Ainsi elle se mit à réfléchir quelques instants et trouva quelqu'un qui pourrait peut-être l'aider au cas où.

« Si ce n'est pas ça que vous recherchez, je pense que Tsuna-kun et Reborn-san pourra vous aider. Ils savent pleins de trucs marrants. »

Ce n'était qu'à ce moment là, que la collégienne compris qu'Alice était étrangère. Pourtant elle aurait pu le remarquer plus tôt... Non elle était bien trop concentrée sur le fait de l'aider. Enfin ceci n'était pas trop important mais quand même. La jeune fille était Italienne. Kyoko se dit ceci après avoir entendu " scusami ". Une étrangère de plus? C'était quand même bizarre, en ce moment le nombre d'étranger augmentait. Et d'ailleurs peut-être que elle aussi connaissait Tsuna-kun? Cependant elle fut surprise de la dernière phrase d'Alice. Quelque chose d'important? La collégienne se devait de ne rien dire à personne, mais alors comment allait-elle l'aider? Ah mais Reborn et Tsuna-kun savent garder un secret, donc peut-être que ceci irait ... Surtout qu'ils font pleins de jeux amusants et étranges donc ....


« Hoo Vous êtes italienne ? Des personnes importantes? Mais ça ira si on demande à Reborn-san et Tsuna-kun ... il savent garder un secret. ^^ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Fellini
Pennarello Famiglia
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: A la recherche de quoi?! [Libre]   18.01.09 17:17

[Désolée pour l'attente =S]

Visiblement, la petite Kyoko n'avait guère été troublée par l'attitude étrange de son interlocutrice. Tant mieux! La rouquine semblait digne de confiance. Elle avait l'air également serviable puisqu'elle avait répondu avec vivacité à la demande de l'italienne. D'ailleurs, cette dernière commençait déjà à méditer.
Une poupée au cheveux blond? Bouclés? Voilà quelque chose à laquelle elle ne s'attendait pas! Elle savait bien que les japonais ne pouvaient avoir naturellement les cheveux dorés, elle en avait donc déduit qu'il en serait de même pour leurs esprits, mais visiblement... Voilà qu'il était bien étrange. Cependant elle était bien plus encline à croire Kyoko plutôt que les marchands. Après tout, ce type de poupée semblait bien plus rare que les centaines de pantins inexpressifs qu'elle avait croisés sur les étals des boutiques de souvenirs. Restait alors à savoir si effectivement, l'enfant du bonheur se cachait sous l'enveloppe d'une poupée. On disait bien que les jouets apportaient la joie chez les enfants mais tout de même...
Voilà une affaire qui était bien délicate. Toutefois, elle ne pensait pas pouvoir avancer si elle ne suivait aucune piste jusqu'au bout. Et puis finalement, elle était au Japon, ce qui pouvait lui paraître hors norme pouvait très bien d'une banalité hors du commun! Plus elle y réfléchissait, plus Alice se laissa séduire par cette idée et finit par croire sa sauveuse. Décidément, cette fille avait énormément de chance si elle avait déjà rencontré l'enfant du bonheur.
Bien que Kyoko n'avait pas laissé entendre qu'elle même avait rencontré l'esprit, Alice n'en doutait pas. Quelqu'un d'aussi charmant ne pouvait être que béni d'une certaine manière. Que ce soit par une vie sans soucie, par un caractère en or ou par le pouvoir d'un esprit ancestral d'ailleurs. Après donc avoir fronçé les sourcils, elle se détendit donc et esquissa un sourire chaleureux qui plissa les traits de son visage dans une expression de ravissement. Les yeux rieurs, elle s'adressa de sa voix fluttée :


« Oui ce pourrait bien être ce que je cherche, mais je ne suis pas vraiment sûre... Pourrais-je la voir? »

Elle écouta ensuite la japonaise vanter les mérites de deux de ses connaissances. Si ce Tsuna ne lui parlait pas plus que la recette du Kouglof dans sa graphie d'origine, le deuxième nom l'interpela. Après tout, Reborn était particulièrement connu dans la mafia Italienne, surtout dans l'alliance Vongola. Alice, elle même savait que le vieil homme avait bien voulu réquisitionner le tuteur pour remettre son amie Larria dans le droit chemin des boss de famille. Heureusement pour la passionnée de cirque, ce dernier était déjà occupé avec un autre boss en couche culotte, Tsunayoshi Sawada. Mais bien entendu, Alice n'en avait pas été informée dans son briefing de mission. D'ailleurs, si le nom de l'arcobaleno lui même l'interpellait, l'accent de la japonaise ne l'aidait pas à reconnaître vraiment l'identité du susnommé.
Heureusement, la miss ne laissait jamais passer les mystères, et très vite, elle commença à tourner ce nom dans sa tête, les yeux dans le vague légèrement dirigé vers le ciel et une expression confuse peinte sur sa figure.
Libonesan? Libôn... Ribooon.... Riiboorn? Alice sentait qu'elle n'était pas loin du compte... Encore un petit effort....

« Reborn?! »

Enfin son viage se détendit et ses lèvres se tordirent en une mimique triomphante. Fière d'elle, elle leva les bras au ciel et commença une petite danse avant de s'arrêter. Les passants finalement blasés par cette étrangère ne s'étaient même pas arrêtés. Seul l'un d'entre eux avait grogné quelques invectives contre la jeunesse décadente! A peine gênée, elle toussota et demanda à l'adolescente :

« Il est ici?! »
Peut-être Reborn était celui qui entrainait l'héritier Vongola? Peut-être entrainait-il un tueur à gage et avait décidé que le champs idéal serait le Japon? Alice se laissa submerger par toutes les théories plus ou moins justes qui dansaient la bamboula dans son esprit.
Minute...

« Vous connaissez monsieur Reborn?!! »
Oui, Alice était abasourdie.

Cette charmante collégienne connaissait le plus grand tueur de la mafia italienne? Serait-elle le dixième Vongola? Serait-elle une tueuse à gage, affilée à l'alliance? Ou était-elle une intime de Reborn? Visiblement, il y avait là quelque chose à creuser, mais il semblait certain que la demoiselle soit liée à sa quête.Le ciel était avec elle! Ce ne pouvait-être qu'un signe! Son destin était tracé : elle ne pouvait plus échouer à présent. Elle adressa mentalement un prière, joignant distraitement ses mains et remerçiant qui elle pouvait.
Il était alors difficile de manquer l'admiration d'Alice, tueuse et espionne de la famille Pennarello. Après tout Reborn tenait sa réputation plus de ses talents d'assassin que de ses prédisposition à l'enseignement.

Une minute passa avant qu'elle ne se souvienne que son héroine lui avait également posé d'autres questions. Elle essaya de se calmer en replaçant une mèche que le vent avait balayé dans son visage. Cela ne suffit évidemment pas. La mafieuse répondit donc finalement, une pointe d'excitation qu'elle n'avait pas pu réprimer dans la voix :

« Sinon, oui, je suis italienne et fervante passionnée de toutes sortes pâtes. ^_^ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sawada Tsunayoshi
Jûdaime Vongola
Jûdaime Vongola
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 09/02/2009
Age : 24
Localisation : Là où il faut pas é.è

MessageSujet: Re: A la recherche de quoi?! [Libre]   20.02.09 0:30

[HRP: Hihi désolé de venir vous embêter x)]

Les oiseaux chantaient, le soleil passait à travers la fenêtre ouverte, les rideaux flottaient lentements. Un petit vent frais entra dans la chambre et caressa le visage du jeune garçon encore endormit dans son lit en lui donnant de légers frissons. Le jeune homme bougea légèrement. Puis soudainement le réveil sonna. A ce moment-là un poid lourd, suspendu au plafond, tomba sur le garçon qui sursauta d'un coup en entendant un magnétophone se mettre en route.

"Debout Tsuna, il est l'heure de se lever, passe une bonne journée."

Le jeune Sawada reconnu dans cet enregistrement la voix calme et douce de son professeur particulier extrêmement énervant. Tsuna se leva en sursaut rouge de colère et se mit à hurler.

"REBOOOOOOOOOOORN !!!!!!!!!"

Après s'être habillé, Tsuna descendit les escalier et posa le pied sur une serpillère. Comme on s'y serait attendu, le jeune homme glissa et dévalla les escaliers. Au bout de ceux-ci, le petit Lambo était mort de rire. Tsuna en avait les larmes aux yeux en sentant que cette journée serait encore bien mouvementée comme d'habitude. Il se dirigea vers la cuisine et dit bonjour à sa mère qui lui avait déjà préparé son petit déjeuné. Au moment où il allait manger sa tartine, Lambo passa vite fait lui piquer son petit déjeuner et l'engloutir une fois aller à l'autre bout de la table. Tsuna remarqua que Reborn n'était pas présent mais il ne s'en inquiéta pas pour autant, au moin il serait tranquille. Puis sa mère lui fit remarquer qu'il serait en retard si il ne se dépéchait pas un peu. Tsuna, affolé, bu son bol de chocolat et se dépécha de sortir de la maison en courant après avoir attrappé son sac. Il commença encore une fois à gémir de stress par peur d'arriver en retard en cour.
Il passa par la ville et passa juste devant Kyoko sans vraiment faire attention sur le coup. Il s'arrêta alors quelques secondes plus tard et se dirigea vers elle. Visiblement si elle était ici c'est qu'il ne devait pas être si en retard que ça.

"Heu...bonjour Kyoko-chan et..."

Aux côté de la jeune fille se trouvait une autre personne d'un air assez étrangé. Tsuna se demanda qui était cette personne qu'il regardait d'un air interrogatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche de quoi?! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de quoi?! [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 18 ans... Mais sa change quoi? [Libre]
» A la recherche d'amis (Libre, venez publier avec moi) [E.N.D]
» recherche d'information [libre(tara gang?) ]
» A la recherche de chevaux [libre]
» Quand la plage d'Okinawa est pleine, ça donne quoi ? [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn RPG :: Ville de Nanimori :: Rues de la Ville-
Sauter vers: