AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 .:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayuri Suzumura
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: .:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.   17.11.08 0:13

I/ The real Me:

    Prénom : S.E.C.R.E.T … Disons que Sayuri et tous ses dérivés ou presque sont permis, sinon, tu peux m’appeler maître, cela ne me dérange pas…
    Expérience Rp : La question de la mort of the dead qui tue de chez mémé en string *déjà dehors*… Si je vous dis : Samedi 12 Juin 2005, serais-je assez précise ? Pour l’heure… Gomen, j’ai oublié ><
    Sinon, j’ai écumé pas mal de Forum Rpg, manga ou non-manga, sur presque tous les sujets (ose le rose baby Cool) Même les plus étranges… Pour le nombre exacte, là encore, gomen… Mais je ne m’en souviens plus… J'ai aussi fait une pause d'un an et demi pour ral-le-bol >w<. En ce moment je suis sur trois autres forums Rpg (Dont un, où je n’ai pas encore commencé à Rp, vive les fiches en construction et le manque d’inspiration >w<)
    Question nombre de lignes par poste, je ne poste jamais moins de 30 lignes, jamais >< mais avec de l’inspiration et de la bonne musique dans les oreilles (ou à cause d’un pari Rolling Eyes ), je peux atteindre 200 lignes, mais pour la qualité, il faudra voir avec my little inspiration --
    Age : Officiellement ? 18 Siècles depuis peu… Mentalement ? Cela varie entre 8 et 10 ans Rolling Eyes
    Quel personnage avez-vous choisis et pourquoi ? MA Sayu-chan… Parce que je le vaux bien et elle aussi d’ailleurs xD
    Comment avez-vous connu le forum ? En cherchant un Rpg digne de ce nom sur Reborn !... Ah ! Google mon ami, quand tu nous tiens…
    Quelle sera votre fréquence de connexion si vous êtes validé(e) ? ÇA, c’est la question qui tue >w< Mon temps de connexion vari selon mon humeur, mes études et mes parents xD. Mais je dirais que je peux passer au moins une fois par jour… Pour le Rp, c’est une autre histoire, je mets généralement du temps à répondre (perfectionniste pour des posts plus pourris les uns que les autres >w<) Je suis assez inconstante. Cela dépend aussi de ma très peu chère inspiration qui s’offre régulièrement des voyages sous les cocotiers ou au Rwanda pour rendre visite à ses amis, mes autres persos et ceux de ma senpai aussi >< Rolling Eyes
    Autre chose à dire ? Appelle-moi maître et agenouille-toi devant ma toute puissance, pauvre mortel insignifiant !!! MWAHAHAHAHHAHAHAAAAAA
    Note de l’auteuse (faute volontaire ><) : Ma fiche risque de prendre un peu de temps, trop d’interros à la fac en ce moment et pas assez d’inspiration v_v


Dernière édition par Sayuri Suzumura le 22.01.09 14:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Suzumura
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: .:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.   17.11.08 0:18

II/ Identité :

    ~> Nom : Suzumura.
    ~> Prénom : Sayuri.
    ~> Age : 15 ans.
    ~> Sexe : Féminin.
    ~> Métier : Étudiante et tueuse à gage.
    ~> Date de Naissance : 09 Septembre 1993 (en supposant que nous sommes en 2008 v_v).
    ~> Lieu de Naissance : Tokyo, Japon.
    ~> Nationalité : Anglaise & Japonaise
    ~> Groupe Sanguin : AB. Rhésus Négatif (AB -).



III/ Description Physique :

    Cheveux : Naturellement, la jeune fille à de très longs et magnifiques cheveux légèrement ondulés, d’une belle couleur Miel tombant doucement en cascade sur son dos. Souvent laissés libre par une jeune demoiselle qui n’a pas trop le temps de s’en occuper, ils virevoltent librement au gré du vent et des mouvements de Sayuri. Parfois, ils la gênent tellement qu’elle les attache en haute queue-de-cheval ou en longue natte, lui donnant ainsi une plus grande liberté de mouvement.
    Excentrique, Sayuri n’hésite pas à essayer diverses coupes et coiffures, sa pauvre fibre capillaire devant subir tous les caprices de la jeune Suzumura: coupes et colorations plus extravagantes les unes que les autres sont monnaie courante pour la jeune demoiselle ; de ce fait, ses cheveux sont aujourd'hui teintés et ont une couleur rose bonbon... Une couleur peu commune que la jeune fille adore pour son côté insolite, un peu tape à l'œil, qui attire l'attention sur sa personne.
    Sayuri aime être bien coiffée en toute circonstance, c'est ainsi qu'elle prend le plus grand soin de ses cheveux n’hésitant pas à les traiter avec les meilleurs produits capillaires qu’il puisse exister… Après tout, n’es-ce pas son frère qui paye pour toutes ses dépenses?

    Yeux / regard : De beaux yeux en amandes, légèrement bridés, souvent soulignés d'un trait de crayon noir qui accentue son regard et le rend percent, mettant ainsi en évidence ses deux perles d’un bleu enivrant, vous invitant ainsi à vous y plonger et pourquoi pas, vous noyer dans ce regard d’une telle profondeur. La jeune Suzumura sait les utiliser à sa guise et à son avantage de manière à toujours être maîtresse de la situation. Elle considère ces deux perles azurs comme étant les plus fatales armes en sa possession. Il est vrai que l'on dit que les yeux ne mentent jamais, mais Sayuri sait les utiliser de manière à les faire mentir à certain moment ou à les laisser exprimer la sincérité et ce, selon son humeur…

    Visage / expression et couleur de peau : Un visage ovale aux traits fins et harmonieux, voilà comment on décrirait le visage de la jeune fille. De souche moitié anglaise, moitié japonaise, la jeune fille a une peau légèrement halée qui supporte assez bien le soleil. Une peau des plus nettes qui lui donne un certain charme et s’accorde parfaitement avec ses cheveux couleur miel et accentue la vivacité de sa nouvelle couleur. Elle a un petit nez légèrement en trompette. Elle sourit souvent, laissant ainsi son visage s'illumine d'une douceur peu commune et son sourire laisse apparaître derrière des fines lèvres roses, souvent habillés d’un gloss transparent, une rangée de dents bien droite et d'un blanc éclatant.

    Taille : Sayuri est une jeune fille plutôt grande, mais pas trop quand même. Elle mesure un mètre soixante-huit. Elle n'a jamais été la plus grande ni la plus petite. Elle a toujours eu une bonne taille ce qui la satisfait grandement.

    Corpulence : Cette jeune fille n'est ni trop mince ni trop grosse. Elle n'a jamais fait de régime et n'a jamais eu l'intention de ressembler à l’une ses poupées refaites, anorexiques et rachitiques qui peuplent le monde. Elle a pratiqué et pratique toujours plusieurs sports qui lui permettent de garder la ligne et la santé. Son corps est svelte et élancé, forgé par la danse classique et autres arts martiaux qu'elle pratique depuis son plus jeune âge l'aidant ainsi dans sa fonction... Fonction qui l’oblige à avoir une bonne condition physique à tout moment.


    Signe particulier : La jeune Suzumura possède un tatouage en forme de papillon bleu (foncé, bien entendu) sur le poignet droit et un autre, de la même couleur au creux des reins.

    Style vestimentaire : Quand elle ne porte pas l’uniforme propre à son collège, Sayuri aime s’habiller de manière assez simple, optant ainsi pour des vêtements légers, qui lui permettent de se mouvoir avec facilité… Ainsi, elle préfère porter des pantalons et autres shorts plutôt que de porter des jupes -sauf si celles-ci sont assez courtes pour lui permettre de bouger sans encombre- Ce qui ne l’empêche pas, parfois, de s’habiller de manière excentrique… La jeune fille à aussi toute une collection de Kimonos…
    Coté couleurs, elle aime porter des couleurs sombres et des vêtements aux motifs unis, surtout lors de ses nombreuses « missions » et en hivers. Mais en été, la jeune fille n’hésite pas à porter toutes les couleurs et tant pis si on la voit venir de loin v_v


Dernière édition par Sayuri Suzumura le 22.01.09 14:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Suzumura
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: .:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.   17.11.08 0:21

IV/ Famille et amis :

Kyosuke Suzumura

Feat. Akito Sôma

. : Décédé à l’âge 39 ans | 22/01/1969 : .
~ Epoux de Kathleen Suzumura~
~ Père de Tôya et Sayuri ~
~ Chef de la famille Suzumura ~

Kyosuke est ce genre d'homme qui se moque éperdument du regard des autres. Volage par habitude, il n'est pas toujours très...fidèle à Kathleen qu'il aime pourtant éperdument. Il finira par être tué sur ordre de son propre frère. Sa famille compte beaucoup pour lui, et bien qu'il soit un père distant, il est prêt à tout pour eux.


Kathleen P. Suzumura, née Patterson


Feat. C.C

. : Décédée a l’âge de 37 ans | 20/09/1971 : .
~ Epouse de Kyosuke Suzumura ~
~ Mère aimante de Tôya et Sayuri ~
~ Tueuse à gages ~

Kathleen est une femme douce et toujours attentive. Elle aime profondément son mari et ses enfants et peut se révéler enragée et dangereuse lorsque l'on touche à sa progéniture. Tueuse à gage connue, elle n’hésite pas à supprimer tous les ennemies potentiels… Son plus gros défaut ? Elle ne revient pas sur ses décisions. Elle se fera assassinée par son beau frère, de même que son mari…


Tôya Suzumura

Feat. Kamui Shiro

. : 17 ans ½ | 02/03/1991 : .
~ Fils de Kyosuke et Kathleen Suzumura ~
~ Frère ainé et sur-protecteur de Sayuri ~
~ Nouveau chef de la famille Suzumura ~

Tôya pourrait être défini par deux mots. Protecteur et fantasque. Protecteur tout d'abord, car il veille jalousement sur sa cadette, Sayuri, qui loin d’être fragile, le trouve souvent étouffant. Fantasque ensuite, parce que cette prudence qu'il aimerait voir sa sœur appliquer, il ne la met guère en œuvre. Il peu d'un instant à l'autre faire quelque chose d'inattendu. Néanmoins, il reste d'apparence sage devant les adultes, afin de ne pas perdre son statut au sein de la famille. Il a apprit la vérité sur la mort de ces parents et a organisé un coup d’état au sein de la famille, devenant ainsi, le nouveau chef…


Shinji Fujishima

Feat. Suzaku Kururugi

. : 16 ans | 08/07/1992 : .
~ Meilleur ami de Sayuri ~
~ Simple civil… En apparence seulement ~

Shinji est le meilleur ami de Sayuri… Froid et distant, le jeune homme avait dressé autours de lui un mur impénétrable qui éloignait les autres de lui. Sa rencontre avec Sayuri était pour le moins violente ; les deux jeunes gens s’étant crié dessus des heures durant pour une banale histoire sans importance…
Leur relation à évolué au fil du temps, les rendant presque inséparable…


Haruo Suzumura

Feat. Van Hohenheim

. : 45 ans | 12/05/1963 : .
~ Demi-frère de Kyosuke Suzumura ~
~ Beau-frère de Kathleen Suzumura ~
~ Chef déchu de la famille Suzumura ~

Demi-frère et ainé de Kyosuke, il n’a pourtant pas été choisi pour devenir chef de famille… Sous ses airs de gentil homme, il se transforme petit à petit en une bête assoiffée de vengeance, orchestrant le meurtre de son demi-frère et de sa belle sœur et s’emparant ainsi du poste de chef de la famille… Son régime finira par être renversé et il croupira au fond d’une cellule…


Dernière édition par Sayuri Suzumura le 22.01.09 14:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Suzumura
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: .:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.   17.11.08 1:33

V/ Description Mentale :

    Témoignage de Kyosuke Suzumura:
      « Et bien, pour être honnête avec vous, Sayuri est une enfant bien étrange… Qui pourrait s’imaginer que sous ce merveilleux petit visage d’ange se cache une tueuse sanguinaire, surtout lorsqu’on le voit sourire <3 Mais c’est là son devoir, en tant … Autrefois, elle ne cessait de venir me voir, c’était attendrissant et énervant aussi, parfois… Mais ça me manque aujourd’hui. Sinon, Sayuri est une bonne fille, toujours souriante, très dynamique et douée dans tout ce qu’elle entreprend, à croire qu’elle a des doigts de fée et que tout lui réussit. Elle adore Tôya, même s’il est du genre super étouffant avec elle. Je pense que c’est avec lui qu’elle est vraiment elle-même, elle n’hésite pas à faire des caprices, a se montrer colérique, possessive et bornée. Je dirais même que c’est de famille et quand ces deux là s’y mettent, j’ai des envies de meurtres. A part ça, elle est très intelligente et déteste perdre… Là encore, c’est un trait de famille ^^ Son talent au combat lui à même permis d'être connue sous le nom du ‘’Papillon de l’enfer‘’… Nom dût à sa manière de combattre. Mais mieux vaut la voir à l’œuvre de vos propre yeux… »

      Sayu : « Mwa ? Etrange ? J’te n’aime plus, vilain papou ><»
      Kyosuke : « T.T »



    Témoignage de Kathleen Perséphone Suzumura :
      « Ma Sayuyu-chan chérie <3 !!!! Na lui dite surtout pas que je l’ai encore appelée comme ça devant vous, sinon, elle va encore crier… On me dit très souvent que c’est mon portrait craché, autant moralement que physiquement. Elle est kawaiiii <3 Vous ne trouvez pas ?! Déjà toute petite, elle était super mignonne, avec ses grands yeux et sa petite bouille toute mimi <3… Faut dire qu’elle me rend gaga, je les aime tellement, elle et son frère, que je serais prête à tuer quiconque leur ferais du mal, en usant des pires tortures qui existent en ce monde… Elle a aussi hérité de ce coté sadique de ma personnalité et quand elle s’y met, elle peut faire très peur T.T Mais bon, la plus part du temps, elle est choux <3
      Avec Tôya, ils font les quatre-cents coups. Enfants, ils étaient épuisants, et c’est pire encore maintenant, surtout quand ils se liguent contre leurs cousins et cousines… Y’a de quoi vouloir les scotcher au mur. Je parle des dits cousins bien sur ! Jamais je n’oserais faire du mal à mes bébés <3 Ah, elle adore aussi passer du temps avec son père, bien qu’il soit souvent absent, soit disant pour des missions –missions, mon œil oui !- Sinon, c’est une enfant pleine de vie. Elle a toujours le sourire aux lèvres et irradie d’ondes positives, quand elle est de bonne humeur…Dans le cas contraire fuyez la !!!! »


      Sayu : « Maaaaaan, pourquoi tu dis des trucs pareil sur moi ? T.T Tu me fous la honte là T.T »
      Kathleen : « Mais non Sayuyu choupinette <3 Faut pas pleurer ! Viens dans les bras de maman <3 » *la sert fort dans ses bras*
      Sayu : *signaux de détresse* « Help meeeeee T.T »



    Témoignage de Tôya Suzumura :
      « Sayuyu-chan <3 ? Déjà, elle déteste ce surnom débile issue de l’imagination tordue de notre mère –moi, c’est Yoya ><… La honte- Que dire de ma sœur ? Déjà, elle est inconsciente. Ça remonte à loin, mais ça s’aggrave ces derniers temps. C’est un peu de ma faute aussi ! J’adorais l’emmener avec moi dans des missions-exploration-du-monde-extérieur-plein-de-méchants ; aujourd’hui, je me dis que j’aurais mieux fait de m’abstenir… Mais bon… Sayu est bourrée de défaut : têtue comme une mule, elle a toujours raison, même quand elle à tort. Possessive, capricieuse, vraie chialeuse et colérique, elle doit obtenir ce qu’elle désir, sinon, c’est la fin du monde dans le manoir ; et je peux vous dire qu’elle crie fort…
      Ok, c’est vrai, elle n’a pas que des défauts ! Elle est brillante et intelligente, une bonne chose pour elle vu les emmerdes dans lesquelles elle se fourre quotidiennement. Elle est aussi super douée en combat et malgré cette fragilité apparente, elle cogne fort, très fort même T.T. Y’a même des fois où je plains ces pauvres personnes qui doivent supporter ses coups. Ça doit faire mal >< A part ça, je ne vois pas trop quoi dire de plus… Oh si, j’oubliais, c’est une méga grande gueule, on ne dirait pas comme ça mais faut voir ce qu’elle peut vous sortir comme réplique, que ce soit pour vous casser ou vous remettre à votre place. Je me demande où es-ce qu’elle apprit tout ça…»


      Sayu : « Yoyaaaaa <3 tu va voir ce qu’elle va te faire la gamine chialeuse, capricieuse, possessive et colérique, espèce de gros nul >< »
      Tôya : « J’ai jamais dit que t’étais une gamine v__v ‘spéce de nulle toi-même ! »
      Sayu : « M’en fous >< t’as dit le reste, c’est déjà suffisant pour que je t’étripe »
      Tôya : « Je t’ai aussi complimenté hein ! Faudrait pas l’oublier ! »
      Sayu : « Trop pas de chance >w< J’vais pas pouvoir te taper T.T »
      Tôya : *tout bas* « Malade mentale va ! »
      Sayu : « Je t’ai entendue !!!!! »



    Témoignage de Shinji Fujishima:
      «Parler de Sayuri… Par ou commencer ? C’est un phénomène à elle toute seule… Elle a un caractère très étrange… On pourrait la croire lunatique tellement elle est étrange. Mais ça tout le monde le sait. Belle, intelligente, souriante ; tout le monde vous dira ça d’elle. Capricieuse, bornée er têtue comme une mule ; ça aussi, tout le monde le sait Rolling Eyes. Et soyez sur qu’elle tuera toute personne ayant dit cela à propos d’elle, moi compris ! Oui, elle est forte. Même que ces coups, on les sens passer. A part ça, elle aime la vie, et même si sa vie n’a pas toujours été rose, Sayuri essaye de positiver, c’est ce qui fait son charme ; car quelques soient ses problèmes, elle pense qu’il y en a toujours qui vivent de pires situations que celle qu’elle vit. Elle est très attentive aux malheurs des autres, et quand ce n’est pas elle qui le causent –c’est une de ces passions, emmerder les autres-, elle tente le tout pour le tout pour aider cette personne à s’en sortir. Sayuri est toujours à l’écoute, on croirait presque avoir affaire à une psy. Elle a toujours réponse à tout et malgré son jeune âge, elle est très bonne conseillère.
      D’un autre coté, elle est susceptible comme tout. Un rien suffit à la faire sortir de ses gonds et c’est un bonheur que de la voir dans cet état là. A part ça, elle déteste le rose, une abomination d’après elle, sauf pour ses cheveux Rolling Eyes. Elle déteste aussi échouer dans se missions ou perdre un combat… Un peu exagéré, mais que voulez-vous ? »
      « Sa passion dans la vie ? A part faire chier son petit monde et glander… Je dirais la musique, elle joue de plusieurs instruments depuis son plus jeune âge. D’après ce qu’elle m’a dit, elle jouerait de la guitare, du piano, de la batterie, de la harpe et de la flute traversière… Allez savoir si c’est possible de jouer d’autant de trucs.
      Avant d’oublier… Si vous voulez reconnaitre Sayuri, c’est la fille qui a toujours ses écouteurs vissés à ses oreilles -_-‘’ »

      Sayu : « Waaaaaw, tout ça O_O Chuis bluffée !! Mais bon, t’as pas dit que des trucs bien sur mwa ‘spèce de gros nul >< »
      Shinji : « T’as vu, chuis trop fort… Comment ça chuis un gros nul ? Tu t’es pas vu peut être »
      Sayu : « Haaaan, comment tu oses m’insulter !!! J’te n’aime plus, c’est fini » *pars loin de lui*
      Shinji : « T.T qu’es ce que j’ai encore fait ? »



    Témoignage de Haruo Suzumura:
      «Sayuri… Comment vous la décrire ? Une enfant bien mystérieuse, étrange même, je dirais ! Le tueur à gages le plus douée de la famille depuis bien des générations, bien plus douée que son père ou son très cher frère… Malheureusement pour la famille, il a fallu que ce soit une fille ; pour moi, c’est tout le contraire, elle est ainsi, plus facile à manipuler de par cette naïveté enfantine dont elle fait preuve. Oui, Sayuri peut vous paraître bien lunatique, son caractère et ses actes peuvent être contradictoires mais cela fait son charme ^^
      Elle ressemble à n’importe quelle jeune fille de 15 ans, jolie, intelligente, souriante, insouciante… Parfois même, téméraire. Elle semble tellement fragile que l’on aurait envie de la protéger du moindre danger, de peur qu’un simple souffle de vent ne lui fasse du mal ; mais dès qu’elle reçoit un ordre de mission, c’est comme si elle se transformait, comme si elle était différente de la personne qui se tenait devant vous quelques instants plus tôt. Elle devient froide et distante et tout ce qui lui importe à ce moment là est de mener à bien sa mission, les sacrifices et tout le reste lui importent peu… C’est aussi dans ces moment là que l’on se rend compte que son nom « papillon de l’enfer » lui va si bien.
      Mais bon, cette fragilité apparente n’est qu’illusion… Je lui faisais confiance, lui ayant tracé un avenir des plus lumineux au coté de mon fils, à la tête de notre famille, mais il a fallu qu’elle ouvre sa grosse gueule –et dieu seul sait que c’est une grosse gueule arrogante v_v- et qu’elle se mette dans la tête qu’elle est seul maître de son destin… Pff, foutaise ! Si elle n’avait pas organisé ce coup d’état avec son frère, la famille, non, la mafia toute entière serait mienne et je ne serais pas obligé de croupir dans cette foutue prison… Dommage pour elle, j’ai réussi à tuer ses parents, une vengeance pour une autre, telle est la dure loi de la vie, hihihi… »


      Sayu : « Donc, si j’ai tout compris, t’étais vraiment méchant ? »
      Haruo : « On peut dire ça comme ça… Mais le plus juste serait de dire que je voulais atteindre un but précis quelques soit les sacrifices qu’il fallait faire et les efforts à fornir… Un million de mort, c’est rien v__v »
      Sayu : « -__-‘’ C’est ce que je disais… T’es méchant v__v En plus, t’as osé tuer mes parents »
      Haruo : « Tes parents, on s’en fout -__-‘’ Allons, rejoins le coté obscuuuuuure de la force, Sayuri!!!! »
      Sayu : « -__-‘’ Mais oui, c’est ça, vieux croulant sénile »


Dernière édition par Sayuri Suzumura le 22.01.09 14:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Suzumura
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: .:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.   21.11.08 18:53

VI/ Grade et Famille choisis :

    Dire qu’elle agit au nom des Suzumura serait mentir… Elle le faisait bien il y a de cela quelques années, mais ce n’est plus le cas. Libre comme l’air, Sayuri préfère, à présent, faire à sa manière, se considérant comme le seul maître de son destin… Qui sait à qui elle sera prête à offrir ses services…


VII/ Description de ou des Armes utilisées :

    Autrefois adepte des katanas, épées et autres sabres anciens et moins anciens, la jeune tueuse à gage les a troqué contre deux éventails (ou fans –in engish-) striés de lame plus tranchantes que celle d’un rasoir bien affuté. Ils sont tout aussi efficaces en combat rapproché ou en arme de lancé qu’en combat de distance moyenne, car les dits éventails possèdent une longue et fine, mais néanmoins solide, chaine qui permet à la jeune fille de les lancer et ainsi, de contrôler leurs mouvement à une certaine distance… Cette même chaine lui permet de ramener ses armes à elle en cas de danger…
    Deux jolis éventails pliables, bien sur, pour faciliter leurs transport, mais qui a dit qu'il s'agissait d'éventails de taille classique ? Leur rayon est égal à un mètre chacun. Ils sont tout deux fait d’un alliage spécial, joignant ainsi légèreté, solidité et puissance de frappe. La jeune demoiselle porte les deux puissantes armes dans son dos ; chaque fan étant plié et placé dans un étui solide noir, décoré de quelques caractères inconnus dorés ; ceci dans le but de lui faciliter le transport de ses armes. Ils sont tout deux couvert d'un papillon, symbole même de Sayuri.
    Leurs taille ne lui permetant pas de se balader avec en toute circonstance, la jeune fille a réussit à trouver un palliatif; c'est pourquoi elle ne sort jamais sans un attirail de petits kunais et autres couteaux bien dissimulés sous son uniforme, lui permettant ainsi, d’être protégée en toutes circonstances…


Dernière édition par Sayuri Suzumura le 22.01.09 14:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Suzumura
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: .:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.   21.11.08 18:53

DO YOU BELIEVE IN DREAMS?
WELCOME IN MY NIGHTMARE… *


La vraie richesse, c'est de n'avoir besoin de rien.
< G. Snyder >


Bienvenue dans mon monde… Apprécierez-vous l’histoire de ma vie ? L’histoire de mon existence ? L’histoire de ce merveilleux cauchemar dans lequel je sombre continuellement… Réjouissez-vous de mon malheur, cela vous fera oublier le votre ; du moins, je l’espère pour vous…

Je me nomme Sayuri Suzumura… Nom japonais ne trahissant point mes origines moitié Galloise. Mes arrières-grands parents maternels avaient migré en Angleterre bien avant la naissance de mes grands-parents. Mes grands parents paternels sont, quand à eux, des Japonaises pures souches. J'ai 16 ans. Je suis Tueuse à gages. Oui, une simple tueuse. L’une des plus connue malgré mon jeune âge. Un honneur ? Non, je dirais une malédiction plutôt, aux vus des problèmes qu’une telle fonction engendre. Mes origines ? Je les ai reniés. Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis le maitre de mon destin…

Parfaite à ma manière, je ne cherche pas à plaire, mais je sais que je plais. Il parait que je suis pourrie gâtée, c'est faux. Il parait que quand je veux quelque chose je l'obtiens. Il parait que je suis belle. J'en ai conscience. Il parait aussi que je suis têtue : Quand j'ai tort, j'ai raison. C'est ce qui fait mon charme convenons-en…
[Journal intime de S. Suzumura, page 01]



*******************************************************


Chapitre un :

Il n'y a aucun remède contre la naissance et la mort, sinon de profiter de la période qui les sépare
< George Santayana >



Tout était déjà prêt dans le grand manoir des Suzumura. Une immense chambre aux couleurs claires, mais toujours dans un style japonais traditionnel, y était parfaitement aménagée pour accueillir un nouvel être dans le monde.
C'était lors de la soirée du Jeudi 09 Septembre 1993 que je naquis, moi, cet être tant attendu.

- Kathy : Kyo, je crois qu'elle arrive !
- Kyo : Hein ? ... De quoi tu parles ?
- Kathy : Kyooooooo!!!

Elle. Kathleen avait dit : elle. Elle n'avait pas voulu connaître le sexe de son enfant, mais elle était persuadée que c'était une fille. La future Maman, pour la deuxième fois, accoucha quelques heures plus tard. Elle vit son enfant. C'était une fille. Des larmes de joie coulèrent sur son visage quelque peu ruisselant de sueur après un tel effort.

Kyo. Il avait une fille. Il ne put retenir des larmes de joie, il était encore une fois papa. Papa d'un petit ange. Une merveilleuse petite princesse. En cet instant il se promit de la rendre heureuse, de ne jamais lui faire de mal. Jamais.
Mensonges...


*******************************************************


« Moi, Sayuri, je grandis au sein de cette famille, comblée. Maman et Papa étaient toujours là, Nii-chan aussi, on était tous heureux. Heureux d'être ensemble…»
Sayuri Suzumura, ainsi fus-je nommée… J'étais une enfant souriante, énergique, heureuse. Du moins, c'est ce que l'on m'a raconté...
[Journal intime de S. Suzumura Page 02]


-----------------------------------------------------------------------------


J'ai toujours vécue heureuse... Maman, papa et nii-chan –ainsi que le reste de la famille- ont toujours veillé sur moi. Veiller à exhausser chaque souhait que je formulais quelle qu'en soit l'ampleur. Nous vivions tous heureux, comme dans un monde à part… J'ai apprit que ce monde n'était qu'illusion. Un monde éphémère, emplis de mensonges et de chimères. Ma petite bulle éclata ce jour-là. En ce jour fatidique où ma destinée prit une toute nouvelle…

Il s’agit de l’un de mes premiers souvenirs. Je n'avais alors que trois ans. Nous étions tous rassemblés dans le salon de l’une de nos résidences secondaires, en Irlande. C'était noël. Comme toujours, j'étais impatiente d'ouvrir mes cadeaux. Maman et papa étaient assis dans un immense fauteuil, riant de tout et de rien en regardant de vieilles photos. Nii-chan, lui, était assise tout près de moi, me souriant, comme à son habitude. Qui aurait pu croire que nous étions une famille des plus étranges en nous voyons ainsi?! Et c’est à ce moment-là que mon monde s'écroula...

Tout ce dont je me souviens, c’est du sourire de mon frère qui s’affaissa, se transformant en une grimasse, avant qu’il ne se mette à hurler de douleur… C’est à ce moment là que l’on apprit que mon frère était atteint d’une grave maladie et que ces jours étaient comptés… Lui, l’aîné, ne pouvait désormais plus être l’héritier de notre illustre famille. C’était à moi, une simple enfant de trois ans de prendre sa place et toutes les responsabilités qui devaient lui incomber… Je compris ce jour là que ma merveilleuse vie d’enfant insouciante venait de prendre fin… Je découvris aussi la vérité sur notre famille ainsi qu’une grande partie de ses secrets, en ce jour de neige…
[Journal intime de S. Suzumura Page 12]


-----------------------------------------------------------------------------


Aujourd'hui encore, comme tous les jours d'ailleurs, je me suis entrainée... Aujourd'hui encore, comme tous les jours d'ailleurs, j’ai tué… Mais aujourd’hui, contrairement aux autres jours, je n'ai rien ressentit. Aucune douleur n’a envahie mon cœur, aucun regret ne m’a submergé, aucune tristesse ne s’est faite ressentir lorsque j’ai prit la vie de cette personne…

Avec tout ça, puis-je encore me considérer comme humaine ? Malheureusement, je n’ai pas de réponse à cette question ; d’ailleurs, nul ne semble en avoir… Tout ce que l’on m’a permit de savoir, c’est que ma façon d’agir ne leur a pas plus…
Je ne dois pas faire usage de manipulation mais de capacités, aucune démesure, aucune turbulence ne doit subsister, seul le calme et l’habileté doivent demeurer. Nulle preuve ne doit subsister, pas même une once de regret qui ferait osciller mon âme… Je me dois de devenir une machine ; une arme dont les sentiments disparaissent au lieu de transparaitre, qui ne vit que pour l’accomplissement et la réussite de sa mission. N’es-ce pas là la définition même d’une machine ? Agir selon les ordres et rien de plus…

Mais voilà, si j’agis de la sorte, si je me plis à leurs souhaits, la vrai moi disparaitra pour laisser place à cette immonde « chose » qu’ils veulent que je devienne ; mais je ne veux pas disparaitre. C’est pourquoi, je continuerais à me taire, devenant ainsi plus forte, pour pouvoir m’échapper de cette cage dorée et ensanglantée…

Ne, nii-chan... Viendras-tu avec moi ?
[Journal intime de S. Suzumura, page 47]


-----------------------------------------------------------------------------


Encore et toujours, je continue de mener dans ce monde insipide une vie tout aussi insipide et monotone… Encore et toujours, ce maudit « entraînement » continu… Mais voilà que le merveilleux monde d’Insipide Land se voit ébranlé par une nouvelle qui risque de tout changer…

Dès de demain, j’aurais droit à des cours supplémentaires, et pas des moindres… Des cours de cuisine traditionnelle, de cérémonie du thé, de danse et de chant sans oublier des cours dans l’art de l’Ikebana ; car maman, ma très chère maman, s’est mise ne tête de faire de moi une fille normal (Sa définition du normal devrait être revue v_v) où du moins, une fille bonne à marier…

Je ris. Depuis ce matin, je ne cesse de rire devant l’absurdité de cette nouvelle. Comment pourrais-je en tant que tueuse à gages -et surement chef de notre illustre famille- agir comme une femme normale ? A moins que maman ne s’imagine qu’entre deux meurtres, je rentrerais au manoir pour préparer un bon repas au lourdaud dégénéré et décérébré qui me servira de mari. Lourdaud qui me sera, bien sur, imposé en tant que mari par ma très chère famille pour des intérêts que la simple « enfant » que je suis ne peut comprendre… C’est d’une telle absurdité que s’en devient affligeant !

Mais en tant qu’arme dépourvue de tous sentiments, je me dois d’exécuter cette requête en jouant le rôle de la fille parfaite et du fils parfait, en même temps… Malgré cela, jamais, ô grand jamais, je ne me marierais avec un homme choisit par mes parents, quitte à me faire seppuku…

Je me demande si nii-chan souffre, lui aussi, de sa situation …
[Journal intime de S. Suzumura, page 64]


-----------------------------------------------------------------------------


De bonnes nouvelles pour une fois ! L’état de santé de nii-chan semble s’améliorer de jour en jour. Son traitement semble enfin faire effet et c’est tant mieux pour lui. Peut être pourra-il reprendre la place de chef de famille qui lui revient de droit ; cependant, je ne suis pas sure de vouloir la lui rendre… Redevenir une simple humaine ignorante et insouciante m’est impossible et exhausser le vœu de ma mère -et donc devenir une merveilleuse future épouse pour un homme que l’on ne m’a toujours pas choisit- est hors de question !

La deuxième bonne nouvelle qui égaye quelque peu mon morose quotidien est que père a enfin décidé de « congédier » mes divers professeurs, reprochant à leur techniques d’apprentissages d’être trop draconienne et inadaptée à ma personne. Merci mon papa chewiiiiiiiii <3

Mais cela ne veux pas dire que j’en suis totalement dispensée. La vie est loin d’être aussi parfaite ! Mais père a décidé de que mon oncle serait désormais mon « professeur » et qu’ainsi, il s’occuperait personnellement de mon éducation et de ma formation pour le meurtre. Et youpi, vive la vie de famille chez les mafieux…

N’empêche, je n’échangerais ma vie ni ma famille pour rien au monde…
[Journal intime de S. Suzumura, page 86]


-----------------------------------------------------------------------------


Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai un drôle de pressentiment… Comme si quelque chose de mauvais se préparait dans l’ombre. L’ambiance qui règne au manoir doit ajouter à ma paranoïa. En effet, les choses ne vont pas pour le mieux dans le meilleur des mondes et quelques altercations commencent à faire leurs apparitions au sein de la famille scindant ainsi notre famille si soudée en petits clans qui ne cessent de se chercher querelle… A croire que ceux qui se font appeler « adultes » n’ont rien d’autre à faire que de se chercher des embrouilles pour des pseudo-histoires de pouvoir.

Tôya-nii dit que le problème est tout autre et que père devra faire preuve de force et de fermeté, mais aussi de flexibilité pour pouvoir rassembler les membres de notre famille comme autrefois… Il pense aussi que cette situation fait de nous des cibles potentielles pour nos ennemies et que ces derniers n’hésiteront pas à user de tous les moyens à leur disposition pour faire du tort à notre famille.

Et dire que j’osais me plaindre de ma situation ! Là, j’ai vraiment des envies de meurtre envers ma famille, de suicide aussi mais moins violente que mes envies de meurtres v_v. J’aimerais que tout redevienne comme avant et que cette histoire ne soit vite oubliée. D’ailleurs, Tôya-nii pense que ce n’est que passager.

Alors, pourquoi ai-je l’impression que tout cela n’est que le prélude d’une histoire bien plus noire ?
[Journal intime de S. Suzumura, page 91]



*******************************************************


Noir. Il faisait nuit noire. De profondes et insondables ténèbres avaient envahis les rues et ruelles de la ville de Namimori, laissant ainsi planer une aura mystérieuse en ces lieux habituellement si calmes. Pas âme qui vive… Le silence régnait en maître et le temps semblait s’être figé dans cet espace. Néanmoins, plus le temps passait, plus les ténèbres s’éclaircissaient. L’astre lunaire plein s’élevait doucement et déversait ses doux rayons argentés sur Namimori, figeant un peu plus le temps. A présent, le gris prédominait. Dans cette atmosphère, on aurait cru que la lune cherchait à préserver un secret… Un secret capital…
Les rayons lunaires gagnaient en puissance éclairant avec force un manoir de style japonais. Un manoir quelque peu éloigné des autres maisons de la ville, deux hommes venaient de passer un accord des plus cruciaux… Leur avenir tout comme celui de leurs familles respectives venait de connaître une tournure décisive par le simple accord qu’ils avaient formulé… Les principaux concernés par cette affaire dormait bien profondément ignorant que leur avenir venait de prendre une toute nouvelle tournure…
- Elle devra demeurer dans l’ignorance la plus total jusqu’à l’âge de 17 ans ; déclara Kyosuke Suzumura d’une voix qui se voulait ferme et décidée.
- Il en va de soit ! Ainsi, son avenir n’en sera point influencé… Pas avant qu’elle ne soit prête à accepter les responsabilités qui lui incombent en tant que digne héritière de la famille Suzumura ; répondit son interlocuteur.
- Et bien, mon ami… Je crois qu’elle ne les acceptera jamais ! Il lui faudra tout de même faire quelques sacrifices… Dit le premier.
- Tout comme lui n’acceptera jamais son destin, mais je pense que nous avons fait le bon choix, pour eux comme pour nos familles ; ajouta le second avec un sourire.
- Et bien, buvons à l’accomplissement de notre projet !




Dernière édition par Sayuri Suzumura le 24.12.08 13:57, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Suzumura
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: .:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.   24.12.08 14:07

__________________
Chapitre Deux :

On peut décréter et ressentir sa mort, sans attenter à sa vie. La mort est un état d'âme.
< Marcel Jouhandeau >



Suis-je morte ?
Je m’appelle Sayuri. Fruit d’un amour entre deux être, Kyôsuke et Kathleen, mes parents. Cet amour à jamais perdu. Cet amour qui devient souffrance. Vous m’aimiez. Je vous aime.

Vendredi 16 Juin. Aujourd’hui je vous hais, mais je vous aime tellement que j’ai envie de mourir pour vous rejoindre, c’est mal, je sais. Aujourd’hui vous êtes partis, partis à jamais. Loin de nous pour l’éternité. Je suis triste, trop triste pour parler, trop triste pour pleurer. J’ai mal au cœur Maman. J’ai besoin de Papa. Vous avez souffert, beaucoup trop souffert, dites moi que vous ne souffrez plus. J’aurais aimé que vous nous restiez. A moi et Onii-chan. Mais c’est tellement égoïste, je le sais. D’ailleurs, je m’écœure. Mais même ainsi, je continue à vous aimez… Non. Nous continuons à vous aimez…


*******************************************************



Les funérailles sont enfin finit. Il était temps ! Voir tout ces hypocrites réuni pour nous présenter leurs condoléances… Pff, quelle comédie ! Ces requins n’attendaient que cela, peut être sont-ils à l’origine de cet odieux acte. Mais ce ne sont là que les spéculations d’une pauvre gamine accablée par les remords et tiraillée par la douleur et la perte de ses bien aimés parents (j’t’en foutrais de la douleur >.< !)
Mon oncle à pris la tête de la famille, soit disant parce que Tôya-nii est trop jeune et trop inexpérimenté et trop endeuillé pour pouvoir s’occuper d’affaires aussi importante. A mon avis, ça fait trop de trop mais qu’y puis-je ? Moi, la pauvre enfant qui souffre tant de la perte de ses parents !

Ont-ils demandé mon avis avant de dire de telles inepties ? Que nenni ! Comment aurait-il pu ne serait-ce qu’adresser la parole à cette enfant en pleurs ?! Ça me dégoute…
Mais demain, l’enfant en pleur devra sourire ! Qui se souciera de ses sentiments en plein réception ? Personne. Mais bon, j’ai un rôle à tenir ! Espérons simplement que je pourrais me tenir à mon scénario ; ou pas…
[Journal intime de S. Suzumura, page 113]


-----------------------------------------------------------------------------

Et hop ! Les missions reprennent, mais comme le dit si bien mon oncle « nous ne devons point montrer de faiblesses. Nos ennemies s’en servirait contre nous ». Mouais… N’est-ce pas là la raison d’être d’une faiblesse ? Mais passons… La vie a repris son train-train habituel et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Un peu plus et le monde serait rose (Beurk !). Cette mascarade me donne la nausée mais je dois m’y faire.


Je ne sais pas ce qui se passe mais mon oncle prépare quelque chose de gros. J’espère simplement que ça ne me concerne pas ! En ce moment, j’ai pas spécialement envie de lui rendre service ; d’ailleurs, rien que de voir sa tête me donne envie de le taper, alors…
Vivement la mi-juillet que j’me casse d’ici pour de bonnes vacances bien méritées…
[Journal intime de S. Suzumura, page 120]


-----------------------------------------------------------------------------

Cela fait plus d'un mois que je n'ai rien écrit... Pourquoi ? Tout simplement parce que j’étais en vacances. Enfin ! Loin de tout ce charabia de devoir et de destin d’héritière. Le pieeeeed ! Je me suis vraiment bien amusée même si Tôya-nii était avec moi, à veiller au grain, comme il le dit si bien xD. Dire que ces merveilleuses vacances ont prit fin et que, pour mon plus grand malheur, j’ai du renter à la maison. Ça casse le moral >w<. Mais bon, comme le dit Tôya-nii (oui, je sais, il parle trop v_v) toutes les bonnes choses ont une fin… N’empêche, j’aurais donné mon royaume pour ne plus avoir à remettre les pieds ici ; mais dans la vie, on n’a pas toujours ce que l’on veut. C’est tout de même dommage.
Ps : Je me suis enfin décidée. Je trouverais les assassins de mes parents et je les ferais souffrir. Sinon, à quoi me servirait mon « entrainement » ?
[Journal intime de S. Suzumura, page 131]



Dernière édition par Sayuri Suzumura le 24.12.08 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Suzumura
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: .:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.   24.12.08 14:09

~ Merci de ne pas poster à la suite de ce message ~
.: Et oui, cette fiche n'est pas encore finie >w< :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Yamamoto
Gardien de la Pluie
Gardien de la Pluie
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 23/07/2008
Age : 25
Localisation : Dans le lit, la flemme d'aller en Cours...

MessageSujet: Re: .:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.   19.03.09 16:23

Euh... J'veux pas faire le rabat-joie, mais faudrait pas abuser des fois. Toujours là ?

_________________
#°+*¤ Shigure Souen Style. ¤*+°#

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reborn-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.   

Revenir en haut Aller en bas
 
.:| ~ Sayuri Suzumura | U.C ~ |:.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn RPG :: Parvis des Nouveaux Arrivants :: Présentations :: Présentations Mafieux-
Sauter vers: