AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alice Fellini ¤TERMINE¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Fellini
Pennarello Famiglia
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 25

MessageSujet: Alice Fellini ¤TERMINE¤   06.11.08 14:53

[justify]
~# Alice, oui, mais derrière? #~


# Prénom Corinne
# Expérience RP
Ma quatrième année (depuis aout 2004 quoi), même si au début mes rp c'était trois lignes maximum. Honte sur moi ><. Pour les forums... *compte sur ses doigts.... *Euh attendez... *sors ses pieds de ses chaussure. * Euh je sais plus, j'ai pas assez de doigts.. XD
# Age 16 ans
# Quel personnage avez-vous choisi, et pourquoi ?
Alice est à moi ><
# Comment avez-vous connu le forum ? Googole is my friend Very Happy
# Quelle sera votre fréquence de connexion si vous êtes validé(e) ? Plusieurs fois par semaine, puisque je suis encore une pauvre lycéenne. ><
# Autre chose à dire ?Euh... Je ne paye pas les cures contre les dépressions dues à mon personnage Very Happy



~# Présentation de votre personnage #~

# Nom : Fellini
# Prénom : Alice
# Age : 15 ans et presque toutes ses dents.


# Description Physique :


Vous voyez le top modèle avec les jambes de trois mètres, les joues rouges et le sourire enjoleur? Oui, celle dont les cheveux dorés cascadent jusqu'à ses reins? Et bien ce n'est pas notre chère amie!! Non, non, pas la peine d'insister. Alice n'est pas pour autant un laideron. Mais alors, à quoi ressemble cette chère Alice?
Pas plus haute qu'un mètre soixante, elle ne risque pas de dépasser les groupes de japonaises qui se hatent de rejoindre leur travail. Bref, elle est même petite pour une occidentale, mais elle a confiance. Un jour, elle dépassera sa mère! Elle aimerait aussi gagner en prestance, car elle beau s'entrainer et beau tempêter, elle a toujours l'apparence frêle des filles tout juste sortie de l'enfance, ce qui a tendance à l'aggacer. Qui a vu un mafioso qui s'envole au premier coup de vent? A part un certain dixième du nom qui n'était guère destiné à devenir le boss de la plus grande famille de l'Italie, bien entendue.

Toutefois, même si sa taille et sa corpulence ne sont pas remarquables, il est vraiment, mais alors vraiment difficile de passer à coté de ce joli brin de fille. Tout d'abord, même si ce n'est pas forcément la première chose que l'on remarque, ses traits sont fins, similaires à ceux d'une poupée en porcelaine. Une bouche à peine rosée et des yeux bleux presque indigo sont les seules touches de couleur sur son visage livide. Amateur de ces filles au charme italien s'abstenir. Elle n'a pas hérité de la peau légèrement dorée de son père ni des yeux noirs de sa mère, prenant la particularité physique la plus incongrue chez l'un et chez l'autre. La 'gamine' a donc l'air un peu éthérée de ces gens qui ne sont jamais trop sur terre, mais plutot la tête dans les nuages. On ne peut pas dire non plus que ses grands yeux légèrement équarquillés aident à rajouter un peu de rationnalité dans ce petit personnage.
Mais bon, il est parfois bien facile de passer à coté d'un visage d'ange. En revanche, il est déjà plus difficile de rater ses cheveux. Cheveux qu'elle teint depuis des années en une couleur bien extravagante : le bleu. Pas un bleu foncé qui ne se révèle que sous le soleil dans une crinière ébène, ni même ces bleus électriques qui agressent les yeux à des kilomètres à la ronde. Non, juste un léger bleu ciel qui remplace son ancienne chevelure blonde depuis qu'Alice, crédule, ait fini par croire les blagues concernant les blondes. Décidée de ne pas donner de crédit aux bruns qui s'ammusaient d'elle, elle avait choisit cette couleur atypique qui n'est pas vraiment adapté à l'espionnage et qui lui a vallu la désaprobation des autres mafiosi de sa famille. Fidèle à son caractère contradictoire et légèrement tordu, elle a décrété que le plus évident l'était tellement parfois qu'il passait inaperçue.

La phrase était sans doute très belle et très juste, mais pour tout vous dire, Alice s'en fichait bien tant qu'elle pouvait garder sa couleur. De toute manière, celui qui était capable d'imaginer que la Mafia allait jusqu'à embaucher des ados dans ce genre, faisait soit partie de sa famille, soit était suffisament malin pour être lieutenant dans les hautes sphères de la mafia. Il ne faudrait pas gacher le talent quand il est si présent chez un individu!
Enfin, non contente de se peinturlurer les cheveux à sa guise, Alice a adopté un look à sa mesure. Loin d'être toujours pratique, sa robe a au moins le mérite d'être agréable à regarder. Dans des tons noir et rouge, elle est surement inspirée de l'époque victorienne. Le tout est agrémenté d'un petit sac et d'un parapluie. Dans ce sac, Alice cache toujours une paire de pantalons noirs et un tee-shirt de la même couleur.

La miss a beau être légèrement distraite, elle sait que même lors de ses congés, il peut toujours arriver des imprévus. Malheureusement, elle n'a pas encore prévu une manière très efficace pour se changer rapidement...

# Description Mentale :
Bon, je suppose que vous avez déjà un apperçu du phénomène. Faut-il quand même tout récapituler? Bon d'accord.
Avant tout, Alice est assez crédule, même si cela paraît difficile à croire, la jeune fille reste au fond d'elle persuadée de l'existence de toutes les créatures inimaginables et de la magie. Elle juge que ce n'est pas parce que personne n'est jamais arrivé à les voir qu'elles n'existent pas. C'était peut-être facile, mais elle même avait attendu un bon nombre d'année avant de sortir dans le monde extérieur et elle n'avait jamais donc été vue. Or elle était en vie. C'était peut-être un exemple personnel et très léger, mais on ne pouvait pas en demander plus à la gamine qu'elle était quand elle en avait eu l'idée. Et puis de toute façon, un exemple était toujours un exemple!
Elle aurait bien pu en trouver un autre avec le temps, mais ça la fatiguait et elle le trouvait très bien. Elle a donc gardé le coté rêveur des enfants malgré ses quinze ans révolus. Longtemps écartée du monde 'normale' elle fait aussi preuve d'une logique étrange qui laissent perplexes bien des personnes qu'elle a jamais rencontrée. L'une de ses idées les plus tordues est que pour kidnapper quelqu'un, il faut le cacher chez lui. Vous aurez beau lui expliquer les risques et l'absurdité de cette technique, elle n'en démordra pas! Têtue comme chaque personne de sa famille, au sens biologique du terme, elle n'acceptera son erreur que lorsqu'elle aura constaté elle même les dégats. D'ailleurs, elle avait gardé plusieurs semaines la preuve que le feu ça brulait. Cette obstination est aussi largement présente dans les disputes. Elle n'est peut-être pas méchante de nature, mais garre à vous! Elle peut vaiment se révèler énervante. Sans même le faire exprès!

Mais malgré ses airs un peu distrait, Alice est tout de même assez intelligente, si peu qu'elle prenne réellement le temps de considérer les choses et de réfléchir au problème. Il est toutefefois moins risquer de lui demander de tirer ses conclusions car si elle peut se montrer maligne, elle peut s'être complètement emportée et être partie dans un plan complètement foireux et tordu. Ce n'est pas que ces derniers ne sont jamais exploitables, mais ils ont une légère tendance à être complètement aléatoire et à rendre fou ce qui les suivent.
Cependant, Alice est une fille de confiance. Sinon, pourquoi aurait-elle été engagée? Même si la Mafia était souvent une histoire de famille, elle s'encombrait rarement des poids morts. Or, Alice était, ou du moins était l'ébauche d'un grand mafioso. Habile avec ses armes, plutôt athlétique quand elle se décide à se bouger et surtout.. improbable! Elle est étonnament assez douée pour l'espionnage. Elle n'a pas vraiment de caractère difficile envers les inconnus, même s'il lui arrive bien entendu des sautes d'humeur ce qui est le lot de bien des femmes malheureusement. Assez bavarde, elle est même assez chaleureuse avec les gens ce qui a légèrement tendance à étonner son monde à cause de sa tête de froide poupée. Son bon fond lui a valu l'amitié de la future boss de la famille : une jeune fille d'un an son aînée qui était sans doute aussi étrange qu'elle au grand malheur du boss actuel. Qui se ressemble s'assemble?

Enfin, Alice n'a pas vraiment conscience de la valeur des choses. Après tout, quand on a vécu toute sa vie dans un vieu manoir dans une famille où l'argent fuse et dont l'origine reste douteuse, on a pas forcément les mêmes problèmes d'argent de poche que les autres. Elle a beau faire mine de ne pas s'en soucier, Alice est quand même bien heureuse de sa situation financière. Elle aimerait pourtant avoir un job... Une histoire d'uniforme peut-être?



# Grade et Famille choisies :
Subalterne de la famille Pennarello.

# Description de ou des Armes utilisées :

Alice porte constamment sur elle deux armes très différentes. La première est une arme de 'prévention' qu'elle utilise si elle a eut la jugeotte de repérer les ennemis AVANT que la situation ne dégénère, c'est à dire, avant d'être encerclée et d'être au bout de l'épée de son adversaire. Bref, c'est une arme discrète de longue portée : un flingue.. Oui, pour une fois, la demoiselle n'a pas fait preuve d'imagination et s'est contentée de copier ses parents qui tiraient les yeux bandés. Mais bon, même si cette arme est toujours très pratique d'utilisation, elle est tout de même assez dangereuse et les parents d'Alice ont attendu sagement qu'elle ait eu ses treize ans révolus avant de lui fournir son arme, bien plus meurtrière que les pistolets à peinture qu'ils lui avaient fournis. Elle a toutefois une préférence pour les révolvers français et utilise la plupart du temps un vieux modèle : un MR73 d'une longueur de 19,5cm qu'elle cache dans une poche interne.

Son autre arme est un peu moins conventionnelle puisqu'il s'agit de son arme favorite. C'est une arme assez discrète qu'elle porte tout le temps : son parapluie! Loin de jouer à la grand mère Tefal, elle a caché une rapière dans son ombrelle. Il suffitt juste de retirer les deux embouts qui protège et assure l'utilité première de son arme, c'est à dire... protéger de la pluie.
C'est donc une arme plutot légère et plutot maniable, même si l'on pourrait lui reprocher peut-être un manque de flexibilité pour une rapière...

Pour une fois, elle préfère se faire oublier, quoiqu'elle reste persuadée au fond d'elle que si elle se baladait la rapière et le flingue à la main, les gens penseraient qu'elle cosplaye.

# Histoire de votre Personnage :

Alice est née de l'union de deux tueurs à gage de la famille Pennarello. Si son père était un lieutenant important du boss, sa mère faisait partie de l'unité d'assassina. L'entrée de la jeune fille était donc prédestiné. Elle grandit avec la logique de la mafia, sans trop se rendre compte de la vie des autres personnes. Cela ne l'empêchait pas de garder son innocence d'enfant, mais elle n'avait pas tant de mal à regarder la mort en face. Elle la prenait comme un passage de la vie tout en remarquant que les gens qui restaient fidèles à la famille Pennarello ne se faisait pas descendre par cette même famille. Elle remarqua donc qu'il était toujours plus facile d'être fidèle. Du moins c'est ce qu'elle pensait et voulait croire.
Ayant toujours vécue dans le manoir des Pennarellos, la Fellini ne mit pas longtemps avant de rencontrer Larria, la petite fille du boss actuelle. Ses parents n'étaient pas dans l'état de diriger la famille. Son père était paralysé et sa mère n'était qu'une petite commerçante qui n'avait rien à voir avec ce monde. C'était sans aucun doute une femme admirable avec une personnalité riche. Une leadeuse, non. Les deux gamines ne mirent pas longtemps à sympathiser. L'une et l'autre étant piégée depuis trop longtemps dans le vaste manoir. Chacune avait la confiance de l'autre avant tout autre chose. Elles partageaient presque tout entre elles. Elles avait bien d'autres amis dans le manoir, mais ce n'était pas pareil. Ils avaient beau avoir leur âge, ils n'étaient pas tout à fait du même monde.
Lorsque par la suite, l'une devait s'entrainer à la gestion, l'autre était dans une petite cour d'entraînement avec des pistolets à billes. Toutes deux étaient assez particulières dans leur genre. Si Alice était d'une logique particulièrement étrange, ce n'était presque rien de la plus âgée qui avait parfois des rêves de grandeurs. Non contente d'être la onzième héritière des Pennarello, la miss voulait devenir une grande artiste de cirque. Voeux qui lui fut toujours refusé par son grand père. Ce dernier suspectait Alice d'encourager sa petite fille à déserter son destin.
Il ne vit donc pas vraiment d'un bon oeil leur amitié. Il n'avait jamais tenté de s'en débarrassé pour la simple raison qu'Alice montrait très certainement un grand potentiel malgré ses étranges lubies. Il avait d'abord tenté de l'éloigner en l'envoyant en mission à l'extérieur... cela avait bien marché quelques temps... Jusqu'à ce que les deux amies se souviennent que chacune d'entre elles avait un téléphone portable en fait. Bref, quoiqu'il ait essayé, les deux restaient inséparables et la future boss continuait de vouloir échapper à sa destinée. Il avait bien voulu appeler ce fameux tuteur, Reborn, mais ce dernier était déjà en train de se charger de la formation d'un autre boss et la famille Pennarello ne pouvait absolument pas passer devant.

La solution se présenta alors quelques années plus tard lorsque la rumeur se fit entendre que le future boss des Vongolas était actuellement en phase d'entrainement au Japon. C'était l'occasion rêvée! Non content de l'éloigner, Alice allait gagner en maturité et en technique auprès du Vongola! Il suffisait juste de l'envoyer en tant qu''ambassadeur' pour sa famille. La jeune fille aurait juste à s'assurer que le dixième prenne bien en compte de la loyauté des Pennarello dans l'alliance. Bref, elle était surtout destinée à jeter des fleurs en espérant que sa famille gagne en poid... Splendide...non?

Alice est donc en destination du Japon, serrant piteusement sa facture téléphonique d'une main en se promettant de tout raconter à son amie à son retour et de lui envoyer plusieurs cartes postales! Même riche, les parents n'acceptent pas toujours de dépenser toutes leurs économies dans les forfaits téléphoniques.

Et si elle ignore encore ce qu'elle va écrire à Larria, elle est par contre certaine que de nombreuses aventures l'attendent!


Dernière édition par Alice Fellini le 09.11.08 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Fellini
Pennarello Famiglia
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: Alice Fellini ¤TERMINE¤   09.11.08 0:25

-Test RP-

Assise dans un siège au beau milieu d'un couloir, Alice attendait patiemment que sa meilleure amie, Larria, sorte enfin de son entretien. N'étant qu'une petite sulbalterne, elle n'avait normalement pas accès à de nombreuses informations sur les fameuses réunions entre le dixième et le onzième boss des Pennarelli. Cependant, la jeune fille étant ce qu'elle était, elle ne cachait pas longtemps ses affaires à sa camarade, d'une certaine manière, Alice connaissait beaucoup plus de choses que bien d'autres mafiosi de sa famille, mais cela... s'en rendait-elle compte?
Pour une fois en tout cas, la demoiselle en prenait bien conscience alors qu'elle écoutait discrètement les ragots de couloirs. Si elle ne pouvait pas répéter mot pour mot chaque parole des autres habitants de la maison, elle avait bien compris que tout le monde se demandait ce qui pouvait bien retenir le grand-père et sa petite fille enfermés depuis plus d'une heure.
Alice, elle, le savait.

Pas plus tard qu'une heure et demi plus tôt, Larria lui avait littéralement sauté dessus pour lui annoncer la nouvelle : le dixième du nom des Vongolas était actuellement en train d'être formé au Japon et son grand-père voulait s'assurer de la place de sa famille dans l'Alliance. Pour cela, il fallait, selon lui, gagner l'approbation du future leader, et les deux boss devaient se réunir pour en parler. Actuellement, Larria n'avait pas vraiment de pouvoir de décision, mais elle devait assister son aîné dans toutes ses démarches. Selon lui, le voir à la tâche était le meilleur moteur pour sa formation. La demoiselle, elle, s'ennuyait souvent fermement et n'attendait qu'une chose : que la séance soit finie pour qu'elle puisse s'entraîner à ses équilibres et ses acrobaties. Et pourtant, la pauvre gamine était toujours cloitrée avec le sévère vieillard.
Au fond d'elle, Alice avait donc terriblement pitié pour celle qui serait bientôt sa supérieur, mais elle était également curieuse. Qu'allait-il donc sortir de cette nouvelle? Pourquoi le boss était-il si excité et si inquiet? Franchement, elle n'en avait aucune idée. Mais comme elle se le disait, 'les réponses sont toujours dévoilées avant la fin, sinon ce n'est pas la fin', elle comprendrait donc en temps venu.
Alors, qu'elle était exactement en train d'y penser, la porte s'ouvrit, laissant passer une brune. Brune qui ne devait manifestement pas apprécier les ressorts de sa réunion. Les yeux sombres et le regard légèrement boudeur, elle avait l'attitude de celles qui se voient impuissantes face à une situation à laquelle elles n'ont pas leur mot à dire. Elle aurait du s'en douter. Larria n'avait généralement pas son mot à dire. Aussi, Alice se précipita à sa rencontre pour la consoler. Pour être franche, elle n'avait absolument aucune idée de ce qui avait pu se passer, mais son amie était déçu. S'apprêtant à la rassurer, elle fut coupée par une voix agitée d'un trémolo :

« Grand père veut te voir... Il t'attend. »


Sur le coup, Alice perdit sa superbe. Le grand manitou voulait la voir? Oh stupeur! Lui qui ne lui adressait la parole que par nécessité, préférant bien entendu la companie de ses lieutenants et de ses unités à celle d'une gamine. Non. Bien sûr, il n'aimait pas l'amitié entre les deux adolescentes, ni l'influence que pouvait avoir la rêveuse, mais malgré tout... Alice était prometteuse. Dans une dizaine d'années elle serait sans doute un atout considérable...
Mais aujourd'hui étant aujourd'hui, il était difficile à croire que la petite Fellini soit requise dans son bureau. Aussi, abassourdie, elle toqua à la porte avant d'être invitée à entrer. Sur le coup, elle mit bien quelques secondes à réagir, fixant bêtement la porte de ses yeux équarquillés. Elle se reprit et entra doucement. Elle salua le dixième et s'assise en face de l'homme qui la surveillait du coin de l'oeil tandis qu'il fixait une feuille posée sur sa table.

« Alice Fellini, j'aurais besoin de votre présence pour une mission. A l'extérieur. »
Sous l'annonce de la nouvelle, Alice se redressa d'un coup. A l'extérieur? Ce n'était pas la première fois et Alice n'avait jamais été conviée personnellement. Il y avait sans doute autre chose.

« Une mission au Japon. »
Cette fois-ci, Alice laissa carrément sa machoire se décrocher. Le Japon?! Il n'avait pas plus loin?! Comment allait-elle appeler Larria? Ses parents ne sraient jamais d'accord pour payer tous ses appels à l'étranger... Sur le coup, elle
maudissait vraiment la surtaxe téléphonique!

« Vous vous rendrez dans une petite ville, Nanimori et vous vous chargerez de sympathiser avec le dixième parrain des Vongolas. Vous savez sans doute que cette famille est la plus influente de l'Alliance, il faudra donc garder d'excellentes relations avec le futur boss. Votre mission sera donc de longue durée et ne se terminera que sous ma demande. J'attendrais de vos rapports de missions qu'ils soient régulier. »

Avait-il perdu la tête?! Qu'allait-elle devenir?! Et Larria dans tout ça?! Qui l'aiderait à poursuivre son rêve?! Pour la première fois de sa vie, Alice se sentait complètement désemparée. Toutefois, elle savait où se plaçait sa loyauté. La famille avant tout. Mais si elle devait quitter Larria... Le leader dut deviner le fond de sa pensée puisqu'il lacha d'un ton léger :

« Cette mission est avant pour ma petite fille. Après tout, ce sera elle plus tard qui dirigera cette famille, et ce, en même temps que le dixième du nom des Vongolas. Il ne faudrait surtout pas qu'elle ne fâche le boss le plus important de l'Alliance, n'est-ce pas? »

Comprenant qu'il venait de marquer un point considérable, elle se contenta de fermer la bouche et d'acquicer lentement. Avant même qu'elle ne pu demander pourquoi elle avait été choisie, le grand patron la congédiait déjà :

« C'est bien ce que je me disais. Voici donc votre passeport et votre billet. L'avion part demain. Vous devriez retournez dans vos quartier et commencer à faire vos baggages. »

Déjà, il ne l'écoutait plus, replongé dans ses papiers. Tremblante, Alice récupéra ses papiers et se jura que si elle enverra souvent ses rapports de mission, il n'y aurait pas un seul jour où elle n'écrirait pas à son amie.


[HJ : J'ai pas pu refaire sortir son coté tordu, mais bon... J'voulais vraiment écrire cette scène ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lal Mirch
Arcobaleno
Arcobaleno
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: Alice Fellini ¤TERMINE¤   09.11.08 1:46

Et bien ... Bienvenue parmis nous, miss ! =3

L'ensemble de ta fiche est de bonne facture, c'est pourquoi je pense que la validation te sera proche. Cependant, et avant de te donner mon oui nécéssaire à ta validation, j'aimerai préciser qu'il est impératif que la famille Penarello ne prenne pas d'importance. Du fait que je ne sais pas encore si nous autorisons les Familles inventées. Dans cette mesure, je suis pour te laisser jouer ce personnage avec ses conditions ( Son passés et son objectif ). A contrario, je trouverai cela quand même dommage, car ton personnage est très intéréssant tout comme ton style d'écriture. ;D

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Fellini
Pennarello Famiglia
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 25

MessageSujet: Re: Alice Fellini ¤TERMINE¤   09.11.08 1:57

La famille Pennarello sera juste citée. Elle n'interviendra pas et laissera juste le loisir à Alice de poursuivre Tsuna et d'essayer de lui refiler des bazookas par 'amitié'. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lal Mirch
Arcobaleno
Arcobaleno
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: Alice Fellini ¤TERMINE¤   09.11.08 2:10

Ca me convient alors. Ce sera donc un oui pour ma part. Bon jeu d'avance ~ ♥

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Yamamoto
Gardien de la Pluie
Gardien de la Pluie
avatar

Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 23/07/2008
Age : 25
Localisation : Dans le lit, la flemme d'aller en Cours...

MessageSujet: Re: Alice Fellini ¤TERMINE¤   09.11.08 4:22

Ouf, 'suis plus Tsuna, c'est pas moi qui vais avoir tous ces problèmes xD
Mon deuxième Oui pour la demoiselle, Bon Rp~ ^^

_________________
#°+*¤ Shigure Souen Style. ¤*+°#

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reborn-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alice Fellini ¤TERMINE¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alice Fellini ¤TERMINE¤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice always lost... [Validée]
» Alice Logan [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn RPG :: Parvis des Nouveaux Arrivants :: Présentations :: Présentations Mafieux :: Présentations validées-
Sauter vers: